Tres Leches Cake

I tried this cake a long time ago, in a Mexican restaurant when I was still living in the US. It was rare enough for me to be remembered: I never ate dessert in a Mexican restaurant. After gulping down my huge and amazing steak fajitas, I used to finish the remaining rice & beans in my neighbor’s plates. No wonder why I could barely walk after such a dinner. I should have rolled actually. Anyway, the point is: when I go for Mexican, I am rarely hungry enough to order a dessert… which is a BIG mistake. I swear.

Besides totally indecent and totally recommended dulce de leche cakes, you can order a tres leches cake, and taste heavens in your mouth. Litterally. This dessert is the opposite of something dense and rich that will make your life difficult (remember you’ve just had fajitas): this is an incredibly light and moist sponge cake, soaked in sweet milk, fairy-like.

To make sure I had a nice step-by-step recipe and a good laugh (essential when you cook / you’re bored / you’re stressed / someone drove you nuts / you’re hungry / all of the above), I looked online for the advice of my all-time blogging goddess, the Pioneer Woman. The cake itself is really easy to make, and the assembling is quite fun… Not to mention the delight when you’ll give it a try… or lick the bowls.

Your turn!!

 

TRES LECHES CAKE

Ingredients:

  • 1 cup all-purpose flour
  • 1 ½ teaspoon baking powder
  • ¼ teaspoon salt
  • 5 whole eggs
  • 1 cup sugar (¾ + ¼)
  • 1 teaspoon vanilla extract
  • 1/3 cup milk
  • 1 can evaporated milk
  • 1 can sweetened, condensed milk
  • ¼ cup heavy cream

For the icing:

  • 1 pint heavy cream, for whipping
  • 3 tablespoons sugar

 

Method:

  1.  Preheat the oven to 350F, and grease a 9x13in pan.
  2. In a large bowl, whisk together flour, baking powder and salt.
  3. Separate the eggs, and beat the yolks with 3/4 cup sugar (on high speed if you use a mixer) until yolks are pale yellow. Stir in milk and vanilla.
  4. Pour the egg yolk mixture over the flour mixture and stir very gently until combined.
  5. Beat the egg whites on high speed until soft peaks form. Without stopping the mixer, pour in remaining 1/4 cup sugar and beat until egg whites are stiff but not dry.
  6. With a rubber spatula, fold the egg white mixture into the batter very gently, until just combined.
  7. Pour into prepared pan, spread to even out the surface, and bake for 35-45min (until a toothpick comes out clean). Turn the cake out onto a rimmed platter and let it cool.
  8. Meanwhile, combine condensed milk, evaporated milk, and heavy cream in a small pitcher.
  9. When the cake is cool, pierce the surface with a fork several times. Slowly drizzle as much of the milk mixture as you can (you should discard about 1 cup of liquid), little by little, allowing the cake to absorb it before pouring more. Try to get as much around the edges of the cake as possible.
  10. Let the cake absorb the milk mixture for 30min. Prepare the icing by whipping 1 pint of very cold heavy cream with 3 tablespoons of sugar, until thick and spreadable. Spread over the surface of the cake, cut into squares and serve!!

 

Step4 : Mixing egg yolks mixture and flour mixture

Step 6 : Gently folding in the egg whites
Step 8: Combine the three milks
Step 9: Drizzle as much of the milk mixture as you can, little by little
Step 10: Let the cake absorb the milks for 30min
And frost it!!

Time to cut this deliciousness and make it disappear from the plate.
.
.
.
.
.
.
.
*** THE FRENCH SIDE… ***
.
.
.
.
.
.
.

Avant de m’atteler à sa réalisation, je n’avais mangé de Tres Leches Cake qu’une seule fois, dans un restaurant mexicain, alors que je vivais encore aux US. C’était suffisamment rare pour que je m’en souvienne : je ne mangeais jamais de dessert dans un restaurant mexicain. Après avoir englouti mes trois énormes steak fajitas et fini les toutes les assiettes de riz à portée de ma fourchette, c’était un peu dur de réussir à se lever de sa chaise. J’aurais du rouler, en fait.

Bref, ce que je voulais souligner, c’est que quand on va diner dans un restaurant mexicain, on n’a rarement de place pour le dessert. GROSSE erreur.

Outre des desserts au caramel complètement indécents et complètement validés (dulce de leche cheesecake…), vous pouvez commander un Tres Leches Cake, et là, vos papilles connaîtront le bonheur. Littéralement. Bon-heur. Ce dessert est l’opposé de quelque chose de dense et riche qui va rendre votre nuit difficile (rappelez-vous que vous venez d’engouffrer des fajitas) : c’est une génoise toute moelleuse et légère, imbibée de lait sucré… Une petite touche de féérie.

Pour ne pas tout rater et avoir suffisamment de détails, j’ai été jeter un coup d’oeil aux recettes de ma référence absolue en matière de blogs culinaires : The Pioneer Woman. Avec elle, vous êtes surs d’avoir une tonne de photos, des explications limpides, plus une bonne marrade (essentiel quand vous cuisinez / vous êtes stressée / grognonne / un tiers essaye de vous rendre chèvre / vous avez faim / tout ça en même temps). Le gâteau en lui-même est tout simple à réaliser, et l’assemblage est plutôt amusant… Sans parler du nombre de récipients à lécher (Chantilly, lait concentré sucré, etc). Typiquement le genre de recette que je pourrais tester avec mes neveux un de ces jours. A vous !!

 

TRES LECHES CAKE

Ingrédients : 

  • 125g de farine (1 cup)
  • 1 ½ cuillers à café de levure chimique (les ¾ d’un petit paquet)
  • ¼ cuiller à café de sel
  • 5 oeufs
  • 200g de sucre (150g + 50g, 1 cup)
  • 1 cuiller à café d’extrait de vanille liquide
  • 80mL de lait (1/3 cup)
  • 1 conserve de lait condensé
  • 1 conserve de lait concentré sucré
  • 60mL de crème entière liquide (¼ cup)

Pour le glaçage :

  • 500mL de crème entière liquide très froide (pour ma part, 300mL ont suffit)
  • 3 cuillers à soupe de sucre (2 seulement si vous utilisez moins de crème)

 

Préparation :

  1.  Préchauffez le four à 175°C. Beurrez et farinez un grand plat à gratin (23x33cm pour mon plat américain).
  2. Dans un grand saladier, mélangez la farine, la levure et le sel.
  3. Séparez les blancs des jaunes d’oeufs, et battez les jaunes avec 150g de sucre. Une fois qu’ils ont bien pâli et gagné en volume, ajoutez le lait et l’extrait de vanille.
  4. Versez ce mélange sur la farine, et mélangez doucement jusqu’à incorporation.
  5. Dans un autre récipient, montez les blancs en neige avec une pincée de sel jusqu’à ce que des pics commencent à se former et, sans arrêter le batteur, versez les 50g de sucre restants. Continuez à battre jusqu’à ce que les blancs soient bien fermes.
  6. A l’aide d’une spatule, incorporez très délicatement les blancs en neige au mélange précédent, en soulevant la pâte pour ne pas les casser.
  7. Versez dans le plat beurré, égalisez la surface, et enfournez pour 35 à 45min (jusqu’à ce qu’un cure-dents en ressorte propre). Quand le gâteau est cuit, retournez-le sur le plat de service (attention, prévoyez un plat avec un rebord) et laissez-le refroidir.
  8. Pendant ce temps, mélangez dans un pichet muni d’un bec verseur le lait condensé, le lait concentré sucré, et la crème liquide. Voilà vos Tres Leches ! :) Et maintenant commence la partie rigolote mais nécessitant un chouilla de patience…
  9. Armez-vous d’une fourchette, et percez toute la surface du gâteau. Versez tout doucement le mélange des trois laits, petit à petit, lampée par lampée, en laissant le gâteau boire le liquide à chaque fois. Versez-en le maximum (il devrait vous rester à peu près 1 verre de liquide à la fin, les conserves sont toujours un peu trop grandes à mon goût), et faites attention à ne pas oublier les bordures du gâteau.
  10. Laissez le gâteau reposer 30min, il va absorber tout le liquide versé. Préparez enfin le glaçage, en montant la crème très froide en Chantilly avec le sucre, jusqu’à ce qu’elle soit bien ferme et étalable. (Attention si vous utilisez un robot type Kitchen Aid ou Kenwood pour cela, je suis la grande spécialiste du : “je laisse ma crème monter toute seule, et quand je reviens dans la cuisine elle s’est transformée en beurre… Fichtre alors…”) Répartissez la Chantilly sur le gâteau, découpez en carrés et régalez-vous !!

Note : ce gâteau était immense alors que nous ne sommes que trois à la maison en ce moment… Mais même 3 jours après, recouvert de film alimentaire et conservé au frigo, il était toujours moelleux et bien imbibé. Vous pouvez donc en faire même si vous ne comptez pas nourrir tout un regiment, vous n’en perdrez pas une miette !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s