Lemon Cake Ultralight

What’s in store for us today?  A super light, airy, fairy cake. Anyone interested?

This lemon cake literally melts in your mouth, and contains no butter nor oil. Just a dash of light cream and beaten eggs. And for a lightissimo result, half of the usual flour amount has been replaced by corn starch. Less guilt = more satisfaction.

Ain’t it beautiful?

 

 

LIGHT LEMON CAKE

 

Ingredients:

  • 4 eggs
  • ½ cup (100g) sugar
  • 100g light cream (a little over 1/3 cup, ~100mL)
  • 3 organic lemons (or 2 big ones… And as we’ll use the zest, don’t compromise with the quality! Otherwise you’ll basically eat nasty chemicals, no matter how long you scrub these lemons before zesting…)
  • 1 tablespoon poppy seeds
  • 2/3 cup (75g) flour
  • 1/3 cup (50g) corn starch
  • 2 teaspoons baking powder
  • Icing sugar for decoration

Directions:

  1.  Grease a 20cm/8in square pan (or a 20cm spring-form pan) and dust with flour. Preheat your oven to 350F / 175°C.
  2. Zest and squeeze the lemons.
  3. Sift together the flour, corn starch and baking powder.
  4. In a first bowl, beat the egg yolks with the sugar, until fluffy and light in color. Add the cream, lemon zest, lemon juice, and poppy seeds.  Whisk in the flour mix and beat well to get rid of the lumps.
  5. In a second bowl, beat the egg whites with a pinch of salt until stiff peaks form (quicker with a mixer, but it will only take 3 or 4 min with your mighty biceps).
  6. With a rubber spatula, fold the egg white mixture into the batter very gently, until just combined.
  7. Pour into prepared pan and bake for 20min.
  8. Let the cake cool completely before turning it onto the serving plate, and dusting with icing sugar. (You know what a traitor my oven is… So I recently decided that a snowy finish was better than a black dark brown crust. Amen.)

Note: I haven’t brought my stand mixer with me when I moved to UK, which explains why I stubbornly beat eggs and other mixtures manually… But if you have one, you can perfectly use it here. Fitted with the paddle (“leaf”) attachment on medium speed for step 3, and the switch to the whisk attachment on high speed to beat the egg whites. But be careful: fold the egg whites onto the batter manually!

 .

.

.

.

.

.

.

*** THE FRENCH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

 .

Vous connaissez le gâteau le plus léger du monde ? Eh bien il se pourrait bien que ça soit celui-ci.

Si si. Jugez un peu : pas de beurre ni d’huile, mais de la crème légère, des oeufs en neige, de la Maizena. Le résultat est moëlleux à souhait, fondant, parfumé, et lightissime.

Et franchement, pouvoir manger 3 parts d’un gâteau à tomber tout en sachant que mon tour de taille n’en pâtira pas trop (au lieu du déni habituel concernant les ravages de mister brownie et consors…)… Je signe tout de suite !

 

 

GÂTEAU AÉRIEN CITRON-PAVOT

 

Ingrédients :

  • 4 oeufs
  • 100g de sucre
  • 100g de crème légère (vous pouvez prendre de la crème épaisse si vous préférez les vrais desserts qui tiennent au corps, pas de souci)
  • 2-3 citrons selon la taille (pensez à les prendre bio comme on va utiliser les zestes… Cela vous évitera d’ingérer trop de produits chimiques…)
  • 1 cuiller à soupe de graines de pavot (facultatif… Mais tellement bon !!)
  • 75g de farine
  • 50g de Maizena
  • 1 sachet de levure chimique (2 cuillers à café)
  • Sucre glace pour la décoration

Préparation :

  1. Beurrez et farinez un moule à manqué ou un moule carré de 20cm. Préchauffez le four à 175°C.
  2. Tamisez la farine avec la levure et la Maizena, réservez. Zestez et pressez les citrons.
  3. Séparez les blancs et les jaunes d’oeufs dans deux saladiers différents.
  4. Battez les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit pâle et crémeux. Ajoutez la crème, les graines de pavot, le jus de citron et les zestes. Incorporez le mélange farine-Maizena, et battez bien pour vous débarrasser des grumeaux.
  5. Dans le second saladier, montez les blancs en neige très ferme avec une pincée de sel. A l’aide d’une spatule, incorporez-les très délicatement à la pâte, en soulevant le mélange pour ne pas casser les blancs.
  6. Versez dans le moule et enfournez pour 20min.
  7. Laissez le gâteau refroidir complètement avant de le démouler et de le recouvrir de sucre glace. Eh oui, vous connaissez les caprices de mon four à présent (plutôt du genre caliente), j’ai donc décidé qu’un fini blanc poudré était préférable à du brun un peu trop brun !

Note : Vous pouvez parfaitement utiliser un robot muni d’une pale pour l’étape 4, mais je préconise de plutôt faire fonctionner vos biceps. Un peu de compassion pour moi et mon manque de matériel ! De la même manière, il est tout à fait possible de monter les blancs en neige au fouet à main. Mais allez, disons que si vous utilisez un batteur électrique cette fois, je ne vous en voudrai pas.

Advertisements

Caramel Cupcakes

OK, I have to confess something. This is the second recipe I’m getting from Lisa’s blogs. But the first one was such an amazing hit (the copycat-Levain cookies) that I absolutely needed to try another one. This recipe of caramel cupcakes brought back a bit of my post-US nostalgia (where I ate cupcakes every week at Lilly Magilly’s…), and is supposed to be one of her bests… Well, I have to say, this was something!!!!

The quantities for the base of the cupcakes are in metric system, and I strongly recommend you to keep it this way… This is quite precise for this recipe, and you won’t get the right consistency if you try to approximate it with cups. Here is the original link (and her pictures are much more appealing than mine… Never try to bake something pretty after a night out!) : http://playingwithflour.wordpress.com/2012/08/12/caramel-bottom-cupcakes/ Caramel lovers –and everyone should be a caramel lover-, roll up your sleeves and give it a try!

 

 

CARAMEL AND CREAM CHEESE CUPCAKES

 

Ingredients:

For the cupcake bottom:

  • 100g unsalted butter
  • 100g white chocolate
  • 100g brown sugar
  • 90ml hot water
  • 2 tsp golden syrup (or agave syrup, or honey in my case)
  • 1 tsp vanilla extract
  • 1 egg
  • 120g plain flour
  • 2 tsp baking powder

For the cream cheese top:

  • 140g cream cheese
  • 1/3 cup caster sugar (75g)
  • 1 egg
  • 1 tsp vanilla extract
  • 1 pinch of salt
  • ¾ cup caramel chips (115g)

 

Directions:

  1. Preheat the oven to 160°/320F and prepare your cupcake cases.
  2. Melt together in a saucepan over low heat the six first ingredients: butter, sugar, chocolate, hot water, vanilla and golden syrup. If your chocolate makes a big lump and refuses to dissolve, that’s normal. Keep on stirring with a whisk over low-medium heat, and after 5min or so, all should be right again in this saucepan. Set aside and let cool.
  3. When the mixture is at room temperature, add the egg and whisk well. Sift in the flour and baking powder, little by little, and whisk well to get rid of the lumps. The batter should be smooth and have a light butterscotch color.
  4. Spoon the batter into the cupcake cases, and REFRAIN from filling it further than half way. Seriously.
  5. Beat together in a small bowl all the five first ingredients of the cream cheese mixture: cream cheese, sugar, egg, salt and vanilla. Add the caramel chips.
  6. Spoon a few teaspoons of this mixture over the caramel cake bases. You won’t use all of it, about ½ cup should remain.
  7. Bake for 20-25min. The baking time really depends on the oven, so be really careful and check with a toothpick if the center is done. The cream cheese should be firm and light golden, and this was the case for me waaaay before the cake base was done.  So next time I’ll put the cupcakes in the lower part of the oven, to let them cook more thoroughly while avoiding getting too much color on the top. Baking is all about adjusting a recipe to your own equipment 😉 

.

.

.

.

.

.

.

*** THE FRENCH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

OK, j’ai un petit aveu à faire… Voilà la 2e recette que je pique sur le blog de Lisa. Mais la première (les cookies au peanut butter) était tellement bonne que je ne voyais pas de raison de ne pas en tenter d’autres, héhé.

Cette recette de cupcakes au caramel a fait remonter pas mal de souvenirs de mon époque américaine, où je me gavais de cupcakes plus souvent qu’à mon tour (aaaah les red velvet de Lilly Magilly’s…), et elle est supposée être la meilleure de son blog… Eh bien ma foi, c’était carrément excellent !!! Même avec une cuisson approximative due à mon fourbe de four. Voilà le lien original (et ses photos sont bien plus appétissantes que les miennes… Mes dons artistiques laissent un peu à désirer les lendemains de fête) : http://playingwithflour.wordpress.com/2012/08/12/caramel-bottom-cupcakes/

Amoureux du caramel en tout genre –et tout le monde devrait être un amoureux du caramel-, retroussez vos manches et préparez le goûter !

 

 

CUPCAKES AU CARAMEL ET CREAM CHEESE

 

Ingrédients :

Pour la base des cupcakes :

  • 100g de beurre
  • 100g de chocolat blanc
  • 100g de sucre brun (vergeoise)
  • 90ml d’eau chaude
  • 2 cuillers à café de sirop d’agave ou de miel
  • 1 cuiller à café d’extrait de vanille liquide
  • 1 oeuf
  • 120g de farine
  • 2 cuillers à café de levure chimique (~1 sachet)

Pour la couche au cream cheese :

  • 140g de fromage frais (type Philadelphia ou St Moret)
  • 75g de sucre semoule
  • 1 oeuf
  • 1 cuiller à café d’extrait de vanille liquide
  • 1 pincée de sel
  • 115g de pépites de caramel (trouvées sur internet dans mon cas, mais très courantes dans les supermarchés US…)


Préparation :

  1. Préchauffez votre four à 160°, et disposez des caissettes en papier dans des moules à muffins.
  2. Dans une casserole sur feu doux-moyen, faites fondre ensemble le beurre, chocolat, sucre, eau chaude, vanille et sirop d’agave (ou miel). Le chocolat blanc va tenter de vous rendre la vie difficile en refusant obstinément de fondre et en formant un gros amas qui va se bloquer dans votre fouet. C’est tout à fait normal, et vous l’aurez à l’usure : continuez de remuer sur le feu pendant 5 bonnes minutes, et tout devrait rentrer dans l’ordre. Mettez de côté et laissez refroidir.
  3. Quand le mélange est à température ambiante, ajoutez l’oeuf et battez bien. Ajoutez la farine et la levure par petites quantités, en mélangeant bien à chaque fois pour se débarrasser des grumeaux. A ce stade, le mélange devrait être bien lisse, et avoir la couleur (et le goût !) d’une Danette au caramel.
  4. Remplissez les caissettes à cupcakes avec cette pâte, mais PAS PLUS HAUT que la moitié. Vraiment. Si, si, faites-moi confiance.
  5. Dans un saladier, mélangez le fromage frais, le sucre, l’oeuf, le sel et la vanille. Ajoutez les pépites de caramel.
  6. Déposez 2 ou 3 cuillers à café de mélange au-dessus des bases de cupcakes. Les quantités sont un peu larges, il devrait vous en rester une bonne tasse. Non, non, ne remplissez pas toute la moitié restante des caissettes. L’idée m’a traversé l’esprit, mais nous sommes des gourmets, pas des goinfres. (Puis même cru c’est très bon. Il faut bien nettoyer le saladier.)
  7. Enfournez pour environ 20-25min. J’avoue que la cuisson a été le point délicat pour moi : il faut que le dessus de vos cupcakes soit juste légèrement doré (le cream cheese doit être figé), mais que le centre soit cuit. Comme toutes mes pépites sont tombées au centre, il a mis bien plus longtemps à cuire que prévu… Donc vérifiez bien en insérant un cure-dents au centre du cupcake ! Si votre four est aussi capricieux que le mien, je suggère de cuire les cupcakes dans la partie basse du four, loin de la résistance, pour que le centre soit correctement cuit, sans pour autant carboniser le dessus.

Cuisiner est juste une question d’ajuster une recette à votre matériel 😉

 

Tiramisu

Pour les desserts traditionnels, la simplicité est souvent votre meilleure alliée. Je fais cette recette simplissime et inratable depuis mon adolescence, et elle a toujours eu un franc succès : jamais de restes, et le plat est nettoyé dans la demi-heure (je sais que je dis ça souvent, mais essayez cette version, posez le plat devant un groupe de mecs affalés devant la télé, vous verrez, c’est spectaculaire).

Pendant mes années étudiantes où je n’avais pas de four (et où je ne pouvais donc pas faire de muffins), c’était le dessert idéal à ramener à un dîner et changer de la sempiternelle mousse au chocolat. Si on récapitule : préparé en 10min, 7 ingrédients en tout, pas de four, pas de préchauffage, pas de risque de carboniser quoi que ce soit, pas de farine, ni de beurre, ni de noix, ni d’ingrédients étranges à râper ou introuvables dans la majorité des magasins !

Petite note cependant : le tiramisu est bien meilleur après une nuit au frigo, donc pensez à le préparer la veille… Au pire, vous pouvez le faire le matin pour un repas le jour même, mais il faut quand même le réfrigérer au moins 4h (vous pouvez le passer un peu au freezer au besoin). Si vous ne comptez pas le dévorer sur place, gardez à l’esprit que comme les oeufs sont crus ici, il vaut mieux demander à vos hôtes de faire de la place dans le frigo pour l’entreposer jusqu’à ce que le reste du repas soit englouti et que vous passiez au dessert 🙂

 

 

TIRAMISU

 

Ingrédients :

  • 200g de boudoirs (30 biscuits environ)
  • 250g de mascarpone
  • 100g de sucre
  • 1 cuiller à café d’extrait de vanille (ou 1 sachet de sucre vanillé)
  • 20cL de café fort
  • 4 oeufs
  • Du chocolat noir pour la décoration (en poudre traditionnellement, mais vous pouvez tenter le chocolat en copeaux… J’ai une nette préférence pour le cacao amer type Van Houten)
  • Facultatif : 3 cuillers à soupe de cognac ou d’amaretto

Préparation :

  1. Sortez les oeufs et le mascarpone du frigo 30min au préalable.
  2. Séparez les blancs des jaunes d’oeufs dans deux saladiers différents.
  3. Battez au fouet à main les jaunes d’oeufs avec le sucre pendant environ 2min, jusqu’à ce que le mélange devienne jaune pâle. Ajoutez la vanille et le mascarpone et fouettez jusqu’à obtenir un mélange lisse.
  4. Dans le second saladier, montez les blancs d’oeufs en neige bien ferme avec une pincée de sel (plus facile au fouet électrique, mais parfaitement faisable à la main en quelques minutes de plus).
  5. Ajoutez-les délicatement au mélange au mascarpone, et arrêtez dès qu’ils sont incorporés. Ne fouettez surtout pas dans tous les sens pour ne pas casser les blancs en neige : soulevez simplement le mélange avec une spatule en inclinant le saladier… Un peu de douceur dans ce monde de brutes !
  6. Versez le café (et éventuellement l’alcool) dans un bol, imbibez rapidement la moitié des biscuits un par un, et alignez-les au fond de votre plat. Etalez la moitié de la crème au mascarpone, et renouvellez l’opération pour la seconde couche.
  7. Couvrez le plat de film plastique et réfrigérez pour au moins 6 ou 7h.
  8. Juste avant de servir, saupoudrez toute la surface de cacao.

Note : si comme les 3/4 de ma famille vous ne supportez pas le café, n’hésitez pas à imbiber les biscuits dans du chocolat au lait (ne le sucrez pas dans ce cas) ou du Baileys 🙂

.

.

.

.

.

.

.

*** THE ENGLISH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

Most of the time, simplicity is your best friend when it comes to cooking. Check out how simple this recipe is: prepared in 10min, no oven to preheat, no risk to burn anything, 7 ingredients all in all, no flour nor butter, no exotic ingredient!

I have started to make this recipe during my first student year (no oven, so I couldn’t bake anything to bring over for dinners at my friend’s), and this is spectacular: the dish is always cleaned in less than 30min. Honestly. You should give it a try: put the dish in front of a couple of guys watching TV, and see what happens 🙂

Note: the tiramisu is much better if you chill it overnight, so you should really prepare it the day before. Worst case scenario: make it the same day, and make sure it spends AT LEAST 4hrs in the fridge (you can put it a little while in the freezer if that helps). And as the eggs are raw in this recipe, ask your host to make some space in his fridge, so you can store the tiramisu properly until it’s dessert time!

 

 

TIRAMISU

 

Ingredients:

  • 30 ladyfingers biscuits (~7oz, see note below)
  • 250g mascarpone (~8oz, soft Italian cheese, see note below)
  • 100g sugar (½ cup)
  • 1 teaspoon of vanilla extract
  • 1 cup of good, strong coffee (espresso)
  • 4 eggs
  • Cocoa powder for decoration (dark and unsweetened for best results, but bittersweet chocolate shavings work as well)
  • Optional: 3 tablespoons of brandy, rum or amaretto

Note: where to find ladyfingers and mascarpone?

– Ladyfingers: In the US, I could find those in Trader Joe’s, and in UK I’ve found some at Tesco.

– Mascarpone: Easy to find in Europe, but this was a bit trickier in the US. I wouldn’t recommend the one produced in the US, the taste is really different, and I ended up with a weird tiramisu. So this will be a bit pricier, but choose quality (this will be a guarantee for the taste of your masterpiece!) and get your mascarpone from an Italian grocery store.

Directions:

  1. Take the eggs and mascarpone out of the fridge at least 30min before starting.
  2. Break the eggs and put the whites in a first salad bowl, the yolks in a second one.
  3. Whisk the yolks with sugar for about 2min, until the mixture is pale yellow. Add vanilla and mascarpone, whisk until smooth.
  4. In the other bowl, add a pinch of salt to the egg whites, and whisk until it reaches stiff peaks (you can use a stand mixer if you want to be quicker/save your biceps).
  5. With a rubber spatula, fold the egg white mixture into the mascarpone batter very gently, until just combined.
  6. Pour the coffee in a shallow bowl (with optional brandy or liquor), soak in quickly half of the biscuits, and arrange them side by side in the bottom of your serving dish. Be sure to cover the entire surface. Spoon half of the mascarpone mixture on top of the biscuits, spread to even out the surface. The same way, do a second layer of biscuits soaked in coffee, and spread out the rest of the mascarpone.
  7. Cover the dish with a plastic wrap, and put in the fridge for at least 6 to 7 hours.
  8. Just before serving, sift cocoa powder all over the top of the tiramisu.

Ready? Steady? EAT!!!