Mississippi Mud Cake

Today’s the recipe of the famous Mississippi Mud Cake (which in my case should be named the Mississippi Mess Cake… Pardon the poor pictures!), a decadent, gooey, amazing Southern chocolate cake.

After having asked a few friends what their favorite dessert was, fishing for ideas for my next baking sessions, I have been incredibly lucky to get Amanda’s own mother’s recipe of the Mississippi Mud Cake. I was really excited when I received it, family recipes are a special, valuable, precious thing that you usually don’t give away so easily!! Thanks so much, Amanda! 🙂

I have tried to honor the recipe and made it Chickie’s way, I’ve just slightly adjusted the amount of sugar (as French people aren’t really used to overly sweet desserts). But of course, I’ll give her original version! I have brought it at work to celebrate my permanent contract, and my colleagues cleaned the massive plate in 20min. Sheer gluttony. Needless to say, I fought a bit and managed to spoon out the gooey center just for me!!! Absolutely worth every single calorie.

The pictures were taken from a phone, which explains why they’re not exactly of great quality and look quite messy. It really doesn’t do justice to this amazing cake, so I’ll update the post with nicer pics next time Mississippi is on the menu!

 

 

 

CHICKIE’S MISSISSIPPI MUD CAKE

 

 

Ingredients:

Cake:

  • 2 cups (250g) plain flour
  • 2 cups (400g) sugar (I edited this one to 325g only, and it was sweet enough for a European taste…)
  • ½ tsp salt
  • 1 tsp cinnamon (Amanda doubles it, to be sure to taste it… Let’s follow her!)
  • 1 cup butter (225g – must be real butter!!)
  • 1 cup water (240mL)
  • 3 heaping tablespoons cocoa powder (I usually used Dutch-processed cocoa)
  • 2 eggs, beaten
  • 1 tsp baking soda
  • ½ cup buttermilk (125mL)
  • 2 tsp vanilla

Icing:

  • 1 stick butter (113g)
  • 3 tablespoons cocoa
  • 6 tablespoons milk
  • 1 tsp vanilla
  • 16 oz powdered sugar (400g… I didn’t have enough icing sugar left in my pantry, so my icing looks more like a chocolate sauce… which was really nice as well! Never panic in your kitchen.)

 

Directions:

  1. Grease a shallow, oblong pan (9x13in – 23x33cm) and preheat your oven to 350F / 175°C.
  2. Sift together in a large bowl the flour, sugar, salt, baking soda and cinnamon.
  3. In a saucepan, bring butter, water, and cocoa to a boil. Stir to combine well.
  4. Pour over flour mixture and stir to combine.
  5. Add the beaten eggs, vanilla and buttermilk. Your batter should be nice and smooth.
  6. Pour into the prepared pan and bake until just done. This might take 25 to 35 minutes, you will need to keep an eye on it. (Chickie’s method was to slightly underbake it for gooey deliciousness. Having spooned out the center of this cake myself, I can’t approve more!!)
  7. During the last 10 minutes of baking, prepare the icing. In a saucepan, mix butter, cocoa and milk. Stir occasionally and keep the heat low/medium until the butter is melted and everything well combined. Add sugar and vanilla, and stir very well until incorporated.
  8. Frost the cake immediately upon removing from the oven.

Try to resist very hard, sigh loudly, and dig a spoon into the gooey center!

.

.

.

.

.

.

.

*** THE FRENCH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

Au menu du jour, voilà le fameux Mississippi Mud Cake, gâteau au chocolat typique du Sud des USA, et qui est le reflet parfait de la cuisine de ces états : riche, réconfortant, et à se damner. Du bonheur à la petite cuiller !

Un jour où je cherchais des idées pour mes prochaines sessions pâtisserie, j’ai fait un petit tour des amis pour leur demander quel était leur dessert favori… et j’ai été extrêmement chanceuse de récupérer cette recette qu’Amanda tient de sa propre mère ! A ses dires, c’est le gâteau des souvenirs de son enfance, toujours ultra-fondant, le classique avec lequel sa maman régalait la maison.

J’étais vraiment ravie, étant donné que je considère les recettes de famille comme quelque chose de spécial, précieux, qu’on ne donne pas si facilement ! Merci encore Amanda 🙂 J’ai tenté de faire honneur à la recette et de la faire à la façon de Chickie, la maman. J’ai simplement ajusté la quantité de sucre (toujours bien supérieure aux standards français, plutôt dans les 400g que les 250g habituels…), mais je vais bien évidemment donner les quantités originales. On a dit que les recettes de famille c’est précieux, non mais.

J’ai ramené ce gâteau au bureau pour fêter mon CDI avec mes collègues, et je dois dire que je travaille avec des estomacs sur pattes : ils ont réussi à nettoyer ce plat énorme en moins de 20 minutes. À peine sortis de réunion. Bien évidemment, j’ai suffisamment joué des coudes pour accéder au centre coulant du gâteau, armée d’une cuiller… Et je vous assure que ça en valait la peine ! Les photos ont été prise depuis un portable, ce qui explique le résultat de qualité très moyenne. Elles ne rendent vraiment pas justice à cette merveille de gâteau, donc j’essayerai d’en prendre de nouvelles à la prochaine édition du Mississippi Mud Cake !

 

 

 

CHICKIE’S MISSISSIPPI MUD CAKE

 

 

Ingrédients :

Cake :

  • 250g de farine
  • 400g de sucre (parfait pour un palais américain, mais les 300g que j’ai mis étaient amplement suffisants !)
  • ½ cuiller à café de sel
  • 1 cuiller à café de cannelle (Amanda double en général la quantité pour que la saveur ressorte davantage. J’adhère !)
  • 225g de beurre
  • 240 mL d’eau
  • 3 cuillers à soupe bombées de cacao amer en poudre (type Van Houten)
  • 2 oeufs, battus
  • 1 cuiller à café de bicarbonate de soude (remplacez par de la levure chimique si vous n’en avez pas)
  • 125mL de buttermilk (lait ribot ou lait fermenté en France… Si vous n’en trouvez pas, remplacez par le même volume d’un mélange moitié yaourt, moitié lait)
  • 2 cuillers à café d’extrait de vanille liquide (remplacez par du sucre vanillé si vous n’en avez pas)

Glaçage :

  • 115g de beurre
  • 3 cuillers à soupe de cacao amer en poudre
  • 6 cuillers à soupe de lait
  • 1 cuiller à café d’extrait de vanille liquide
  • 400g de sucre glace (Je n’en avais clairement plus assez, il devait rester à peu près 100g dans la boite… Ce qui explique que mon glaçage ressemble plutôt à une sauce au chocolat ! Mais c’était tout aussi délicieux. Ne paniquez jamais en cuisine, les recettes sont faites pour être adaptées !)

 

Préparation :

  1. Beurrez et farinez un moule rectangulaire de 23x33cm environ (ou tout plat à gratin équivalent). Préchauffez le four à 175°C.
  2. Tamisez dans un grand saladier la farine, le sucre, le bicarbonate (ou la levure), la cannelle et le sel.
  3. Dans une casserole, faites fondre le beurre. Ajoutez l’eau et le cacao, ammenez à ébullition et assurez-vous que le cacao soit bien dilué.
  4. Versez sur le mélange de farine, et mélangez bien.
  5. Ajoutez les oeufs battus, la vanille et le buttermilk. La pâte devrait être bien lisse.
  6. Versez dans le moule et enfournez jusqu’à ce que le gâteau soit tout juste cuit. Cela peut prendre de 25 à 35 minutes, il va falloir le surveiller (La méthode de Chickie était de stopper la cuisson avant qu’il ne soit tout à fait cuit, pour que le centre reste coulant à souhait… Pour avoir mangé le centre du mien à la petite cuiller, je ne peux que vous recommander chaudement cette version !!)
  7. Pendant que votre cake est au four, préparez le glaçage. Dans une casserole, rassemblez le beurre, le cacao et le lait. Faites fondre à feu doux. Une fois le beurre fondu et le tout bien homogène, ajoutez le sucre et la vanille, et mélangez bien jusqu’à ce que tout soit correctement incorporé.
  8. Répartissez ce glaçage sur le cake immédiatement à la sortie du four. Tentez de résister un petit peu, soupirez très fort, et jetez-vous dessus. Méthode recommandée : plantez-lui une cuiller en plein coeur.

Note #1 : tout comme un brownie, il se conservera parfaitement au frigo si vous le préparez la veille et que vous le couvrez d’un film plastique. Ne le découpez surtout pas à l’avance, il perdrait de son moelleux !

Note #2 : pas mal de recettes américaines rajoutent des marshmallows sur le dessus du Mississippi Mud Cake… Que le premier qui teste me donne son avis, pitié !!! 😀

Advertisements

Petites Crèmes au Nutella

Du Nutella.

Un dessert préparé en 5min top chrono.

Du Nutella.

Cinq ingrédients seulement.

Dont du Nutella.

Tellement simple que c’est faisable les yeux bandés.

Du Nutella.

Vous avez besoin de plus d’arguments ? 🙂

 

 

 

PETITES CRÈMES AU NUTELLA

 

 

Ingrédients :

  • 25g de sucre
  • 25cL de lait entier
  • 12.5cL de crème liquide
  • 3 jaunes d’oeufs
  • 180g de Nutella

Préparation :

  1. Fouettez dans un saladier les jaunes d’oeufs avec le sucre pendant environ 2min, jusqu’à ce que le mélange devienne jaune pâle et mousseux.
  2. Dans une casserole, portez à ébullition le lait et la crème.
  3. Versez le mélange chaud sur les jaunes d’oeufs, petit à petit, tout en fouettant constamment pour éviter que les oeufs ne se transforment en omelette.
  4. Reversez l’ensemble dans la casserole, et remettez à cuire à feu moyen jusqu’à la limite du frémissement SANS CESSER DE REMUER. (Eh oui, les grumeaux c’est pas sexy.)
  5. Hors du feu, laissez tiédir 10min, et ajoutez le Nutella en mélangeant bien pour obtenir une préparation homogène. Si en hiver votre Nutella a tendance à se transformer en bloc de béton, inutile d’attendre que le mélange tiédisse pour le diluer.
  6. Versez la crème dans 4 ramequins induviduels (ou verres, ou ce que vous avez sous la main), et réfrigérez au moins 4h pour que la crème prenne. L’idéal étant de préparer tout ça avant de se coucher, pour un petit déj qui va vous faire oublier vos corn flakes !! 

Merci mama pour ce livre de recettes que je ne suis pas prête de refermer ! 😉

.

.

.

.

.

.

.

*** THE ENGLISH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

Nutella. Five ingredients. Ten minutes of your time to prepare the easiest desert ever. Nutella. Need more reasons, really? 🙂

I saw my mom last week, and she had bought this amazing mini-book about Nutella (yep, she knows me well!..) Hard to believe, but all the recipes are among the easiest you can find: 4 to 6 ingredients maximum, 5 to 10 lines of directions. And I’m nowhere near done with it!!!

 

 

 

NUTELLA CUSTARD

 

 

Ingredients:

  • 2 tablespoons (1/8 cup, 25g) sugar
  • 1 cup whole milk (you can switch for semi-skimmed if you’re using heavy cream)
  • ½ cup liquid cream
  • 3 egg yolks
  • 180g (6.25oz = ½ a jar) Nutella

Directions:

  1.  In a medium bowl, whisk the yolks with sugar for 1 or 2min, until the mixture is pale yellow and foamy.
  2. Heat the cream and milk in a saucepan until simmering.
  3. Pour the hot cream onto the eggs, little by little, whisking CONSTANTLY so the eggs don’t start to scramble.
  4. Put the mixture back in the saucepan, and cook over medium heat until just about simmering STILL STIRRING CONSTANTLY. Yes, lumps aren’t expected in the final result, so keep on stirring folks.
  5. Turn off the heat, let cool for about 10min, and add the Nutella. Stir until completely dissolved and smooth. However, if your Nutella tends to turn into a brick at wintertime, no need to wait for the mixture to cool down before adding it!
  6. Divide the cream into 4 ramekins (or nice cups/glasses, depending on what’s available!), and let cool uncovered at room temperature. When cool, cover with plastic wrap, and refrigerate for at least 4 hours, but preferably overnight before serving… for a breakfast that’ll make you forget your oatmeal!

Key Lime Pie

Why on earth am I suddenly craving Key Lime pie?!?!

I’m sure it’s all Dexter’s fault; I’m watching the 3rd season, when he has to find the perfect Key Lime pie for one of his friends. Which basically means that you have to witness several Key Lime pie tastings per episode. Needless to say, I started drooling over my laptop and daydreaming about this dessert… I had to make it happen!!

I already knew this was a traditional US southern dessert, that I ate tons of it while I was there, and that this is my beloved Jen’s favorite. This is a good start, but after reading several articles (you’ve got to learn about your subject, if you want to do something decent!), it appears that a Key Lime is a specific kind of lime grown in Florida, and that the traditional recipe uses sweetened condensed milk (half a century ago, there wasn’t a fridge in every house, so it was difficult to keep dairy products and canned milk was ideal). The recipe is fairly easy and straightforward: just a few ingredients, and no need to carefully thicken milk on the stove for half an hour! If you don’t live in Florida, just forget about the real Key Limes… Let’s cheat a bit and use regular limes 🙂

 

 

 

KEY LIME PIE

 

 

Ingredients:

For the pie crust:

  • 5 tablespoons (70g) unsalted butter, melted
  • 2 to 3 tablespoons sugar
  • 1 ½ cup graham cracker crumbs (digestive biscuits for UK), about 14 pieces

For the filling:

  • 1 can (14oz – 400g) sweetened condensed milk
  • 2 egg yolks
  • 2 tablespoons grated lime zest
  • ½ cup lime juice (4 to 5 limes)

Topping (optional, but shouldn’t be optional at all, in my humble opinion):

  • 1 cup heavy whipping cream
  • 1 tablespoon confectioner’s sugar (I used 2 tablespoons for 1 ½ cup cream)

 

Method:

  1. Preheat the oven to 350F/180°C. If not already done, turn your crackers/biscuits into crumbs, using the function pulse of your mixer.
  2. In a medium bowl, stir together the graham cracker crumbs, sugar and melted butter. You should get a texture of moist sand. Press into a 9-in pie plate, and pat down the bottom and sides.
  3. Bake for 10min (quite honestly, it relies on your oven, and the baking time can range from 7 to 12min, just make sure this doesn’t get too dark in color). Let cool.
  4. Whisk together the egg yolks and the condensed milk. Beat in the lime zest and juice, making sure the mixture is smooth. Set aside until the pie crust is cool, it will thicken a bit.
  5. When the crust is at room temperature, pour the filling over the crust and bake for about 15min (until set). Let cool completely, and refrigerate overnight (ideally… But if you do it the same day, make sure it spends at least 2h in the fridge).
  6. When you are almost ready to eat your dessert, put the cream, bowl and whisk at least 30min in the fridge. This is optional, but everything needs to be very cold to get a nice whipped cream (Chantilly in French). After 30min in the fridge, just before serving, whip the cream on high speed (like you would do with egg whites), adding the sugar halfway through. Be careful if you are using a stand mixer: watch it or it may turn into butter! Stop when it is nice and firm, and serve with the pie.

.

.

.

.

.

.

.

*** THE FRENCH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

Vous avez sans doute remarqué que je suis en pleine période de nostalgie intense de mes années outre-Atlantique. Des scones, des cookies, des muffins à n’en plus finir… Oui, je l’avoue, je le revendique, j’aime les desserts américains, et vous n’avez pas fini d’en voir défiler sur ce blog !!!

Allez savoir pourquoi, voilà deux bonnes semaines que je rêve d’une Key Lime pie. Probablement la faute à la saison de Dexter que je suis entrain de regarder, où il a pour mission de trouver la meilleure Key Lime pie et où on assiste donc à plusieurs séances de dégustation par épisode.

C’est la tarte au citron la plus populaire d’Amérique, originaire de Floride (le Key lime est l’espèce de citron vert cultivée dans cet Etat). Une recette bien traditionnelle, typique du Sud. Avant que le frigidaire ne se généralise dans les foyers, les produits laitiers étaient difficiles à conserver dans ces Etats où le climat est quasi tropical pendant les mois d’été, ce qui explique pourquoi cette tarte est à base de lait concentré sucré. Assez différente de la version française de la tarte au citron, donc… mais franchement, elle est délicieuse, et bien plus facile à réaliser. Et n’écoutez pas les rabat-joie qui voudraient la recouvrir de meringue : celle-ci se sert nature, ou recouverte de Chantilly !

Petite dédicace au passage à ma Jen adorée, dont c’est le dessert préféré 😉

 

 

 

TARTE AU CITRON VERT (KEY LIME)

 

 

Ingrédients :

Pour le fond de pâte :

  • 70g de beurre fondu
  • 2 à 3 cuillers à soupe de sucre
  • ~15 biscuits secs réduits en miettes très fines au robot (type spéculoos ou palets Bretons, il vous en faut 1 ½ tasses)

Pour la garniture:

  • 1 boite de lait concentré sucré (~400g)
  • 2 jaunes d’oeuf
  • 2 cuillers à soupe de zeste de citron vert
  • ½ tasse de jus de citron vert (4 à 5 citrons)

Pour décorer (facultatif, mais ne devrait pas être facultatif du tout, à mon humble avis !):

  • 200 à 250mL de crème liquide ENTIERE (30%MG, sinon la chantilly ne monte pas!)
  • 1 à 2 cuillers à soupe de sucre glace (j’ai utilisé 2 cuillers pour 350ML de crème)

Préparation :

  1. Préchauffez le four à 180°C. Si ce n’est déjà fait, réduisez vos biscuits en miettes fines (avec la fonction pulse de votre mixer, ou bien un bon vieux rouleau à pâtisserie), puis zestez et pressez les citrons verts.
  2. Mélangez dans un saladier les miettes de biscuits, le sucre et le beurre fondu. Les miettes devraient prendre un aspect de sable humide. Déposez-les dans un moule à tarte de 20cm de diamètre, et répartissez bien en pressant pour former le fond de tarte et les rebords.
  3. Enfournez pour 10min environ (très honnêtement, cela va dépendre de la puissance de votre four : le temps de cuisson peut aller de 7 à 12min, mais ne laissez pas le fond de tarte trop brunir). Laissez refroidir complètement.
  4. Pendant que le fond de tarte est au four, profitez-en pour préparer la garniture, tout en y jetant un oeil de temps à autres. Battez les jaunes d’oeufs avec le lait concentré sucré. Ajoutez le zeste et le jus de citron vert, battez bien pour éviter les grumeaux éventuels. Laissez reposer en attendant que le fond de tarte ait complètement refroidi, le mélange devrait épaissir un peu.
  5. Quand le fond de tarte a refroidi, remplissez-le du mélange au citron, en égalisant la surface avec une spatule. Enfournez pour 10 à 15min, jusqu’à ce que la garniture soit figée (mais pas colorée). Laissez refroidir complètement, et réfigérez pour plusieurs heures (l’idéal étant de laisser la tarte une nuit au frigo, si vous pouvez la préparer la veille).
  6. 1h avant de déguster, préparez la Chantilly. Commencez par mettre la crème, le saladier et le(s) fouet(s) au frigo pour 30min minimum : c’est optionel, mais la crème montera bien plus facilement si tous les éléments sont bien froids. Au bout des 30min, montez la crème au batteur électrique (ou à la main, mais c’est moins facile que les blancs en neige, je dois avouer…) en ajoutant le sucre à mi-parcours. Attention si vous utilisez un robot ménager type Kitchen Aid ou autres : ne désertez pas la cuisine en pensant que vous pouvez laisser la crème monter seule, ou vous risquez de vous retrouver avec une motte de beurre !! (Testé, approuvé. A ne pas faire.) Arrêtez de battre quand la crème est montée, ferme et aérienne, et servez-la avec votre tarte. Et dans votre chocolat chaud. Et finissez le bol à la cuiller. La Chantilly ne se gache pas !! 🙂

Chocolate Chip Scones

What makes me happy? Biting into a chocolate chip scone. It doesn’t get simpler than that. When you had a bad day / crappy weather / had to run after your bus / the mailman lost your package / skype didn’t want to let you make faces with your nephews, just bite into a chocolate chip scone. This is the never-failing answer to all of your sorrows.

Well, at least it works for me!!

I already had a real soft spot for these when I was still studying in France thanks to Starbucks, but I became highly addicted in the US, with the scones from Whole Foods bakeries. They are ridiculously good!! Soft inside and crunchy outside, a hint of cinnamon, and sometimes whole wheat flour… I generally bought some every week or two, making sure I’d have enough to keep me going until the next day.

This type of flavored scone is quite difficult to find in UK, the traditional version served with jam and clotted cream being widely present in every café or bakery. Fortunately, if you have 25min of free time ahead, these beauties are REALLY easy to prepare. Spend ten minutes or so playing with flour and butter, pop the result in the oven for ten more minutes, and the chocolate chip scones are all yours!!! And waaaaay too good to share… Your roommates can make their own batch, give them the recipe.

 

 

CHOCOLATE CHIP SCONES

 

Ingredients:

  • 2 ¼ cups all-purpose flour (280g)
  • 2 teaspoons baking powder
  • ¼ cup sugar (50g)
  • ¼ teaspoon salt (discard if you are using salted butter)
  • ½ stick cold unsalted butter, cubed (60g)
  • ½ cup semi-sweet chocolate chips (80g… But you can add more, as long as you manage to blend it to the dough!)
  • 1 cup heavy cream (240g, the purpose is to have something thick, so do not use liquid or light cream here… Sour cream works very well, if this is the only non-liquid cream you find)
  • Granulated sugar for decoration

Directions:

  1. Preheat your oven to 350F / 180°C. Line a sheet pan with parchment paper.
  2. In a large bowl, blend together the flour, baking powder, salt and sugar.
  3. Add the cold diced butter to the flour mixture, and incorporate using your fingertips. Yes, you can use your blender and the “pulse” function if you really want it, but as usual I prefer the version where you get to play with your hands! And it won’t take much longer, after 2-3min you should get a crumbly-sandy texture.
  4. Add the cream, and blend it the same way. This time, you should get big floury lumps, just moistened.
  5. Turn the dough out onto a lightly floured surface, and knead briefly until it forms a ball. Fold in the chocolate chips.
  6. Pat the dough into a 1.5in/4cm thick disc (~8in/20cm diameter). Lightly moisten the surface with water (use a cooking brush… or your fingertips again!), and sprinkle with granulated sugar.
  7. Cut into 8 wedges (you can go from 6 to 10 pieces, depending on how hungry you are!), and place them on the prepared baking sheet. Bake for 12min, until light golden. Don’t let them turn too brown, or they’ll be harder… So if your oven tends to burn everything, place the baking sheet in the lower half.
  8. Transfer onto a cooling rack, and let cool completely before storing in an airtight container. If you can resist the smell and not eat all of it in the next hour, these scones will actually keep pretty well for a few days. You can still freshen them up a bit with a quick nuke (10s) in the microwave.

Note #1: the recipe is adapted from one of my favorite blogs! http://cakesinthecity.blogspot.fr/2012/09/blueberry-scones.html

Note #2: you’ve probably noticed through the last couple of posts that my kitchen is very poorly lit… And if you are not planning on baking around noon, you can’t avoid this ugly dim light… which is a disaster for pictures! But fortunately, my adorable new roommate has a REAL camera. Four times the size of mine, that gives you great pictures whatever the light (see the one at the beginning of this post). A new partnership is born!!! Gracias Carmen!!!

.

.

.

.

.

.

.

*** THE FRENCH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

Mordre à pleines dents dans un scone aux pépites de chocolat fait partie de ces petites choses qui me font instantanément afficher un grand sourire. Quel que soit le bobo ou la raison de déprime passagère, la contrariété du moment ou le gros nuage indésirable qui se pointe, un scone vient à bout de tous les maux.

Enfin, des miens en tous cas… Infaillible 🙂

Une fois encore, il s’agit d’un de mes gâteaux préférés de ma période US. J’en mangeais quasiment chaque semaine, toujours la version aux pépites de chocolat (même si les blueberries sont aussi une valeur sûre), et j’en achetais en général un de plus pour mon petit dej du lendemain. Pour les expats’, je recommande ceux des Whole Foods bakeries (mes chouchous), et en France j’en trouvais au Starbucks quand j’étais étudiante… Mais ces scones aux pépites se sont révélés plus compliqués à trouver en UK : cette version customisée du scone n’est pas courante, on trouve plutôt le vrai scone british, un chouilla plus sec et servi tartiné de crème/confiture. Du coup je commençais à être sérieusement en manque, il me fallait ma dose de chocolate chip scones !!! Et pour y remédier le plus rapidement possible (une condition aussi sérieuse que la privation de scones ne peut pas attendre, qu’on se le dise ), cette recette est un petit miracle : une dizaine de minutes de bidouillage les mains plongées dans la farine, autant pour le passage au four, et paf ! Vous avez vos scones tout chauds, tout beaux. Aussi facile, c’est presque pas du jeu.

Petite note pour ceux qui n’ont jamais mangé de scones et qui s’attendent au moelleux d’un muffin, détrompez-vous et prévoyez une bonne tasse de thé en accompagnement ! La texture est bien plus sèche et farineuse. Difficilement définissable, je dirais que c’est à mi-chemin entre un biscuit et un cake. C’est surprenant au début… et hautement addictif ! Voyez vous-même 😉

 

 

SCONES AUX PÉPITES DE CHOCOLAT

 

Ingrédients (pour 8 scones) :

  • 280 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique (2 cuillers à café)
  • 50 g de sucre
  • 2 pincées de sel (sauf si comme moi vous utilisez du beurre salé)
  • 60 g de beurre froid coupé en dés
  • 80 g de pépites de chocolat (tentez 100g, si vous arrivez à les incorporer à la pâte !)
  • 240 g de crème fraiche épaisse
  • Du sucre en poudre pour décorer

Préparation :

  1. Préchauffez le four à 180°C. Recouvrez la plaque du four de papier sulfurisé.
  2. Mélangez dans un saladier la farine, la levure, le sel et le sucre.
  3. Ajoutez le beurre et mélangez du bout des doigts en effritant le beurre dans la farine. Eh oui, j’y vais à pleines mains, comme une barbare me direz-vous… Mais c’est ce que j’aime en cuisine ! Rien ne vous empêche d’utiliser un robot et sa fonction “pulse” (une dizaine de fois seulement)  si vous n’aimez pas avoir de la pâte sous les ongles. A ce stade, le mélange devrait avoir une consistence de sable, un peu comme pour un crumble très farineux.
  4. Ajoutez la crème et faites de même, incorporez-la du bout des doigts. Ce coup-ci, vous devriez obtenir des gros paquets farineux (ça ne vous donne pas l’impression de serrer une balle anti-stress ?).
  5. Farinez votre plan de travail, et déposez-y la pâte (enfin les gros grumeaux de pâte). Ajoutez les pépites de chocolat, et travaillez la pâte à la main pour former une boule tout en incorporant les pépites.
  6. Formez un disque et aplanissez-le (environ 20cm de diamètre et 3-4cm d’épaisseur). Humidifiez légèrement la surface en la tapotant avec vos mains passées sous l’eau (à nouveau en mode barbare-tactile, mais vous pouvez parfaitement utiliser un pinceau si ça vous chante si vous en avez un), et saupoudrez de sucre en poudre.
  7. Découpez 8 scones (en les faisant plus petits ou plus gros selon votre appétit, vous pouvez arriver à 6 ou 10 pièces), transférez-les sur la plaque préparée, et enfournez pour 12min. Attention, ils doivent à peine dorer, donc utilisez la fonction chaleur ventilée de votre four, et/ou placez la plaque dans le tiers inférieur du four.
  8. Laissez-les refroidir sur une grille, et conservez-les dans une boite hermétique si vous n’arrivez pas à tout engloutir du premier coup (mais tentez quand même, je vous assure que c’est faisable !). Ils se conservent très bien pendant plusieurs jours.

Note #1 : recette adaptée d’un de mes blogs fétiches !! http://cakesinthecity.blogspot.fr/2012/09/blueberry-scones.html

Note #2 : comme vous l’avez peut-être remarqué au fil de ces derniers articles, ma cuisine est très mal éclairée (la saison n’aidant pas…) Ce qui est une malédiction pour les photos si la séance cuisine n’est pas prévue en début de journée ! Impossible d’éviter cette lumière terne avec mon appareil, même en retouchant les clichés. C’était sans compter l’arrivée d’une nouvelle coloc absolument adorable… Qui a un vrai appareil. Quatre fois plus gros que le mien. Qui prend des photos nickel-Michel quel que soit l’éclairage avec lequel vous devez vous débrouiller. Comme celle au début de cet article par exemple. Un nouveau partenariat est né ! Merci Carmen !!!!