Cinnamon Buns

Cinnamon bunsThe smell of fresh cinnamon buns, in the middle of any shopping center, will make me stop. I will look for the origin of the scent, get a whiff, and beam like an idiot. That’s what the scent of cinnamon does to the people from Alsace, the region I come from🙂

In Alsace, apple sauce cannot even be considered without cinnamon. If I could put some in every cake I make, I’d gladly do so. Some of my fellows will even sprinkle some over plain yogurt or plum tart… Hot chocolate, mulled wine, ice creams. From bakeries to candle shops, this is the scent of my home. Like a signature.

Now that you’re more familiar with one of the Alsatian obsessions, you can imagine how glad I was to notice that it’s also pretty popular among American and English baking. Other French regions tend to avoid cinnamon in desserts (which I’ve never really understood!), so I wasn’t really expecting to find entire shops dedicated to cinnamon pastries outside of my region… but I did!!! The first time I came across a Cinnabun shop, I can tell you that it made my day.

Even if you can find very nice cinnamon rolls in UK, it’s not quite as common as in the US (where they are pretty much in EVERY mall), so here is another good excuse for a new baking session… Let’s try to make our own cinnamon buns, folks!

 

 

 

CINNAMON BUNS

 

 

Ingredients:

Dough:

  • 4 cups plain flour (500g)
  • 1 tablespoon salt
  • ¼ cup sugar (50g)
  • 1 small pack (7g) dry active yeast
  • ½ stick butter (50g)
  • 2/3 cup milk (150mL)
  • 2 eggs
  • Vegetable oil

Filling:

  • ¾ to 1 stick butter, softened (100g)
  • 1/3 cup brown sugar, packed (75g)
  • 1 tablespoon cinnamon (As an Alsatian, I automatically double the quantities!)
  • 1/3 cup chocolate chips (50g)
  • 1/3 cup chopped pecans (50g) (These two last ingredients are optional, and you can edit swap for whatever’s in your pantry. Craving pistachios? White chocolate chips? Raisins? Go for it!)

Glaze:

  • 1 cup confectioner’s sugar (100 to 120g)
  • 2 to 3 tablespoons milk

Cinnamon Buns

Directions:

  1. In a large bowl, whisk the flour, salt, sugar and dry yeast.
  2. Melt the butter in a saucepan, remove from the heat. Stir in the milk, and beat in the eggs.
  3. Make a well in the center of the flour mixture and stir in the liquid mixture with a with a wooden spoon. You should get a rough and sticky dough. Cover the bowl with plastic wrap and let aside for 10min.
  4. Turn dough onto a floured work surface, and knead until soft and elastic, about 2 minutes. (My method so far: shape into a ball, smear it forward using your palms, fold in half, turn a ¼ of a turn, shape into a ball, and start again).
  5. Brush the inside of a large bowl with butter or oil. Put the dough in the greased bowl, cover with plastic wrap, and let rise in the warmest place of the room until doubled in size, about 1h15.
  6. Turn the dough onto a floured work surface, flour your hands, and press into a 12×16-inch (30x40cm) rectangle, with a long edge facing you.
  7. Spread the softened butter evenly over the surface of the dough, and scatter evenly the sugar and cinnamon over the butter. Sprinkle with chopped pecans and chocolate chips.
  8. Starting from the long side facing you, roll the dough up into a tight cylinder. Using a sharp knife, cut off both ends of the cylinder. Slice the rest evenly into 12 rolls.Cinnamon buns
  9. Grease a 9×13-inch baking pan. Place the rolls cut-side-down in the pan, leaving about 1 inch of space between them. Cover the pan with plastic wrap, and set aside in a warm place for 45min. The rolls will rise and should be in contact. Position the rack in the center of the oven and preheat to 350F / 175°C.
  10. Bake the rolls for 20 to 25min, until golden brown (the tops of the buns spring back when pressed lightly).
  11. Prepare the glaze by whisking the confectioner’s sugar with 2 tablespoons of milk into a small bowl. You should have a smooth, slightly loose icing (add 1 extra spoon of milk if too compact). Drizzle the icing over the warm buns, and give it a try!!Cinnamon buns

.

.

.

.

.

.

.

*** THE FRENCH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

Cinnamon buns glazing

Un parfum de cannelle. Pour la plupart des français, ça n’évoque pas grand-chose… Pourtant pour une alsacienne expatriée, c’est tout simplement le parfum de ma région. Heimat. Home.

En Alsace, une compote de pommes n’est pas une compote de pommes sans cannelle. Si je pouvais en ajouter à chacun de mes gâteaux, je le ferais avec plaisir. Certains de mes compatriotes en ajoutent même aux yaourts, ou en saupoudrent la tarte aux prunes. Le chocolat chaud, les bredele, le vin chaud, les glaces… Des pâtisseries aux bougies, la cannelle est l’odeur de mon chez-moi. Comme une signature.

Je suis plutôt habituée à ce que la plupart de mes amis ne soient pas des grands fans de cette épice : il semblerait que cette passion ne se soit pas franchement importée aux autres régions. J’ai donc naivement supposé que cela s’appliquait aux autres pays… Imaginez ma réaction la première fois que je suis tombée sur un magasin aux US entièrement dédié aux brioches à la cannelle ! En pleine session shopping, robes, jeans, chaussures trop chères ou maillots de bains improbables, et là… Une odeur de cannelle tellement forte qu’elle me stoppe tout net dans mon élan. Je repose le bikini fluo, respire un grand coup, sourit béatement comme une crétine, et recherche son origine. Qu’est-ce que je trouve 5m plus loin ? Un Cinnabun shop !!! Ultra-populaire, cette chaîne est présente dans quasiment tous les centres commerciaux où j’ai pu mettre les pieds. Voilà comment rendre une alsacienne heureuse en moins de $4😉

Même si on trouve des cinnamon buns tout à fait décents en Angleterre, c’est loin d’être aussi courant qu’aux Etats-Unis, et cela me donne une excuse parfaite pour retrousser mes manches et passer une heure en cuisine. C’est parti, on va faire nos propres brioches à la cannelle / zimt schneck!

 

 

 

ROULÉS À LA CANNELLE

 

 

Ingrédients:

Pâte :

  • 500g de farine, plus un peu pour le plan de travail
  • 1 cuil. à soupe de fleur de sel
  • 50g de cassonade
  • 1 sachet (7g) de levure à action rapide (levure de boulanger en poudre)
  • 50g de beurre doux, plus un peu pour le moule
  • 15cL de lait
  • 2 œufs moyens
  • ½ cuil. à café d’huile végétale

Garniture :

  • 100g de beurre très mou
  • 80g de sucre roux
  • 1 cuil. à soupe de cannelle en poudre (vous vous en doutez, je double automatiquement les doses… Il faut que ça se sente !)
  • 50g de pépites de chocolat
  • 50g de noix de pécan concassées (vous pouvez remplacer ces deux derniers ingrédients selon votre inspiration du jour… Raisins, pistaches, chocolat blanc, etc)

Glaçage :

  • 120g de sucre glace
  • 2 ou 3 cuil. à soupe de lait

Préparation :

  1. Dans un grand saladier, mélangez la farine, le sel, le sucre et la levure.
  2. Faites fondre le beurre (à feu doux ou bien au micro-ondes, comme vous préférez). Hors du feu, incorporez-y le lait et les oeufs en fouettant bien.
  3. Versez sur les ingrédients secs du saladier, et mélangez rapidement. Vous devriez obtenir une pâte rugueuse et collante. Couvrez le saladier de film alimentaire, et réservez 10min.
  4. Farinez le plan de travail, et déposez-y la pâte. Farinez-la légèrement, farinez-vous les mains (bien séchées au préalable), et pétrissez la pâte environ 1min. (Méthode MacGyver-Virg : aplatissez-la avec vos paumes en poussant devant vous, comme pour l’étaler. Repliez la pâte sur elle-même, tournez-la d’¼ de tour, et recommencez plusieurs fois.) Au bout de 2 ou 3 minutes, elle devrait former une boule lisse et élastique.
  5. Huilez légèrement un grand saladier, et déposez-y la pâte. Recouvrez le saladier d’un film alimentaire, et laissez monter 1h à 1h15 dans un endroit tiède : la pâte devrait doubler de volume.
  6. Farinez à nouveau le plan de travail et déposez-y la pâte. Les mains sèches et bien farinées, abaissez la pâte (avec les paumes et les poings) en un rectangle de 40×30cm.
  7. Garnissez la pâte en y étalant le beurre ramolli, puis saupoudrez de sucre roux, cannelle, pécans et pépites de chocolat.
  8. Roulez la pâte sur elle-même, en commençant par l’un des bords les plus longs. À l’aide d’un couteau tranchant, coupez les deux extrémités du rouleau (pour égaliser… Pas comme moi qui me suis retrouvée avec une vraie tranche, cf la forme bizarre au centre de mon moule !). Découpez ensuite la pâte en 12 tronçons égaux.
  9. Beurrez ou huilez légèrement un plat de 25×23cm environ (ou deux plats plus petits… Faites en fonction de ce que vous avez !). Disposez les tronçons de pâte en les espaçant bien (encore un petit peu plus que ce que montre la photo 1, ils vont gonfler !) Recouvrez le plat de film alimentaire, et réservez 30min dans un endroit tiède : la pâte doit lever et les roulés doivent se toucher comme sur la photo 2. Préchauffez le four à 180°C.
  10. Enfournez pour 20 à 25 minutes ; les roulés doivent être gonflés et dorés. Cinnamon buns - making of
  11. Avant la fin de la cuisson, préparez le glaçage en mélangeant le sucre glace avec 2 cuillers à soupe de lait. Vous devriez obtenir un mélange bien lisse et onctueux (rajoutez une cuiller de lait s’il est trop compact). Versez le glaçage sur les roulés à la sortie du four.

Vous pouvez aussi les laisser refroidir une dizaine de minutes dans le plat, puis les démouler sur une grille avant de les glacer. Dans tous les cas, une fois les 10min de refroidissement réglementaires écoulées (sous peine de crâmage de la langue, je déconseille), pas de quartier !

Et pour les néophytes, un schneck ca se mange comme ça, en le déroulant : Cinnamon bun Mais la méthode sauvage marche aussi :Cinnamon buns

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s