Tarte aux Pommes

Apple pieDepuis le mariage de mes parents un jour d’hiver dans les 70’s, ma mère prépare une tarte pour le dessert tous les dimanches. Je me souviens de samedis soirs passés à la regarder préparer la pâte avant qu’elle aille se coucher, et à quel point j’aimais l’odeur du beurre frais qu’elle sable dans la farine. Grâce à notre jardin de taille conséquente, notre approvisionnement en fruits frais divers est assuré depuis plusieurs décennies, et la tarte dominicale varie majoritairement en fonction des saisons. Pommes, rhubarbe, groseilles, cerises et mirabelles quand les corbeaux daignent nous en laisser, ou bien citron ou fromage blanc quand les réserves de fruits diminuent en hiver… Les tartes de ma mère sont tellement savoureuses qu’elles ont fait sa réputation, et qu’il ne viendrait à personne l’idée de se plaindre d’en manger deux dimanches consécutifs. C’est plutôt une franche aubaine !

Voilà donc mon tour de vous confier une recette de ma famille, la fameuse tarte aux pommes de maman Hélène, qui la tient de mamie Odette, qui la tient de mémé Suzanne, et ainsi de suite depuis des temps immémoriaux. C’est un dessert rustique, pas forcément sexy ou raffiné, qui ne requiert aucune technique de ninja ou ingrédient sophistiqué, mais il a toujours été fait avec beaucoup d’amour… Ce qui lui donne une saveur sans pareille. J’ai tenté de faire honneur à cette part mon héritage tant bien que mal, mais le chemin sera long avant que ma tarte ne soit au niveau de celle de mamma… Cela dit, de l’avis général de mes colocataires, le résultat valait de détour. Donc hop, on retrousse ses manches ! 🙂

 

 

 

TARTE AUX POMMES D’HÉLÈNE

 

 

Ingrédients :

Pour la pâte brisée (quantités pour deux tartes… la moitié restante se congèle très bien):

  • 500g de farine
  • 1 jaune d’oeuf battu dans un verre d’eau
  • 250g de beurre MOU, coupé en dés
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de sucre

Pour la garniture :

  • 5 à 7 pommes (selon la taille de votre moule)
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 1/3 à ½ verre de sucre (environ 5 cuillers à soupe, ajustez selon l’acidité de vos pommes)
  • 250mL de crème fraiche (ma mama utilise de la crème épaisse)

 

Préparation :

  1. Dans un grand saladier, mélangez la farine avec le sel et le sucre. Du bout des doigts, sablez le beurre mou avec la farine.
  2. Une fois que le mélange a un aspect sablonneux, faites un puits au centre, et versez le jaune d’oeuf battu dans l’eau. Mélangez à la fourchette. Formez une boule à la main en pétrissant le moins possible, farinez légèrement, et laissez reposer 1h.
  3. Préchauffez le four à 210°C (410F). Séparez la boule de pâte en deux, congelez-en une moitié (vous penserez à moi à votre prochaine quiche Lorraine), et transférez la seconde moitié sur votre plan de travail fariné. Étalez la pâte au rouleau,  garnissez-en un moule à tarte huilé, et piquez le fond à l’aide d’une fourchette.
  4. Pelez les pommes, coupez-les en 4, épépinez-les, et disposez-les sur le fond de tarte. La méthode de mama Hélène étant d’arranger chaque quartier la face interne sur le fond de tarte, et d’en strier l’extérieur avec la lame d’un couteau.
  5. Enfournez pour 20min.
  6. Fouettez les 2 jaunes d’oeufs avec la crème et le sucre. Sortez la tarte du four, versez la crème aux oeufs sur les pommes, et ré-enfournez pour 20min supplémentaires. Laissez refroidir avant de démouler… et régalez-vous !

Note : les temps de cuisson sont parfaits pour un four qui chauffe de façon homogène (avec des résistances au-dessus et en-dessous). Dans un four peu puissant qui n’a qu’une résistance sur le dessus, il vaut mieux précuire le fond de tarte à blanc une dizaine de minutes (recouvrez la pâte de papier sulfurisé et versez-y suffisamment de riz, lentilles ou autre légumes secs pour recouvrir la surface).Apple pie

.

.

.

.

.

.

.

*** THE ENGLISH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

Since my parents’ wedding in the 70’s, my mom has been baking a pie for lunch every single Sunday. I remember watching her every Saturday evening preparing the dough quickly before going to bed, and how much I loved the smell of the butter she was mixing into the flour. We had lots of fruits in the garden, so she would bake her pies with seasonal fresh fruits, and freeze the excess for the winter pies. Lemon curd and cottage cheese pies were also quite popular in winter… But the star of mama’s pies, the one that all my friends know her for, is the simple, basic, and luscious apple pie. Nothing complicated or sophisticated, no heavy custard or streusel, just tasty fruits, a dash of cream, and lots of love.

Yes, today it’s finally my time to give you one of my family recipes, Hélène’s apple pie, who learnt it from grandma Odette, who learnt it from granny Suzanne, and so on! I tried my best to honour it, but it will be hard to top my mom’s specialty… Even though my roommates were really pleased with the result! I’ll keep on trying until I nail it 🙂

 

 

 

HELENE’S APPLE PIE

 

 

Ingredients:

Pie crust (quantity for 2 pies):

  • 4 cups all-purpose flour (1lb – 500g)
  • 2 sticks unsalted butter, softened (250g)
  • 1 egg yolk, beaten in 1 small glass of water
  • 1 pinch salt
  • 1 pinch sugar

Filling:

  • 5 to 7 apples (depending on the size of your pan)
  • 2 egg yolks
  • 5 tablespoons sugar (1/3 to ½ of a small glass, depending on how tangy your apples are)
  • 1 cup heavy cream (250mL, my mom uses “crème fraîche”, a thick cream)

 

Directions:

  1. In a large bowl, sift together flour, sugar and salt. Add the butter in little pieces, and blend it into the flour using your fingertips.
  2. When the mixture has a sandy aspect, make a well in the center and pour the glass of water with beaten yolk. Mix with a fork until just combined. Form a ball using your hands, squeezing it as little as possible. Dust with flour, and let it rest for 1h.
  3. Preheat the oven to 410F (210°C). Split the dough in half, freeze one half (you’ll use it sooner than you think!), and transfer the second half onto a lightly floured surface. Roll out the dough, lay it into a greased tart pan, and trim the excess with a knife. Poke the bottom of the pie crust with fork tines, and leave aside.Apple pie
  4. Peel and core the apples, cut them in 4, and place them inner face down onto the pie crust. With a sharp knife, slightly cut the outer surface of the apple quarters in a simple pattern, and bake for 20min.
  5. In a bowl, beat the egg yolks with the cream and sugar. Take the pie out of the oven, pour the egg cream over the apples, and bake for 20 more minutes. Let cool completely before removing from the pan and serving.Apple pie

Note : the cooking time works well for my mother’s oven, which has two heating elements (top AND bottom). If your oven only has a broiler in the upper part, the pie crust might not be cooked through, so you might want to pre-bake it before adding the apples. Place a piece of parchment paper over the raw pie crust, cover with baking weights (or rice or dry beans, lentils, etc), and bake for 5-10min.

Advertisements

Apple and Peanut butter Blondie

Apple PB cakeIn wintertime, if you want to buy local products, there isn’t much choice when it comes to fruits. Apples, apples, and… apples. After having turned them into apple sauce (with rum and vanilla) and muffins (with cinnamon) for the past 3 months, I was desperately looking for some change!

I have found this recipe on Eggton blog, and it looked gorgeous. That seemed like a very good occasion to finish the PB jar remaining in my pantry (which I really need to empty on something else than Nutella sandwiches) and soothe my old US nostalgia where apples+PB was a very common snack… And this is also perfect to finish my butterscotch chips that had remained untouched since the caramel bottom cupcakes experience!

The recipe was delicious, it didn’t need any edition… I have simply adapted the quantities to fit my 19x26cm pan (7x10in), and discarded the PB chips. Many thanks Katherine, that was lovely!!! 🙂 I brought it to a photography trip with my ex-roommies, where we froze for hours in the middle of some Welsh castle’s ruins (quite useless for me, as the battery of my camera died after 20min)… a well-deserved reward!

 

 

 

APPLE AND PEANUT BUTTER BLONDIE

 

 

Ingredients:

  • 2 ¾ cups flour
  • 1 teaspoon salt
  • 1 teaspoon cinnamon
  • 1 teaspoon baking soda
  • 1 cup vegetable oil
  • 1 ¾ cups sugar
  • 3 eggs
  • 2 tablespoons peanut butter
  • 1 teaspoon vanilla extract
  • 4 apples, peeled and sliced
  • ½ cup butterscotch chips (or peanut butter chips)

Directions:

  1. Preheat your oven to 350F/180°C. Grease a 8x10in (20x23cm) pan and dust with flour.
  2. Sift together flour, salt, cinnamon and baking soda in a bowl. Set aside.
  3. If you have a standing mixer, now is the perfect time to use it and make your life easy. If your kitchen is rather simple, like mine, be ready for a little workout! Lucky you. In a large bowl, cream together the oil and the sugar (4min with a mixer… A bit more manually!).
  4. Add the eggs one at a time and beat another minute or so, until you get a creamy mixture, that almost looks like homemade mayo.
  5. Beat in the peanut butter until combined.
  6. Stop the electric mixer, grab a wooden spoon, and let’s get serious here… it’s time to stir in the dry ingredients! Don’t be surprised if you get a very thick batter.
  7. Stir in the vanilla and butterscotch or PB chips. Add the sliced apples (at this stage, you should be furiously fighting with this batter that looks like homemade glue, but it’s all fine… Relax, be patient, the result is worth the struggle).
  8. Scrape the batter into the prepared pan, even out the surface with a rubber spatula, and bake for 1 hour or so. The top of the cake should be brown, and a knife blade inserted in the center should come out clean.

Note: don’t slice the cake in advance. It will keep well up to 3 days, stored in the fridge in an airtight container. Apple PB cake

.

.

.

.

.

.

.

*** THE FRENCH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

En hiver, si on veut tenter d’acheter des produits locaux, le choix est maigre en ce qui concerne les fruits. Des pommes, des pommes, et des pommes. Autant dire qu’il faut redoubler d’imagination pour les accomoder et ne pas s’en lasser !! Après une demi-douzaine de marmites de compote (au rhum et à la vanille) et des fournées de muffins (à la cannelle), j’ai pensé à une autre association… Le beurre de cacahuètes !

Aux USA, c’est assez courant de tartiner des quartiers de pommes de peanut butter en guise de goûter, donc il n’y a pas de raison que ça ne fonctionne pas dans un gâteau. Ça tombe bien, il me reste un pot de beurre de cacahuètes à finir depuis la recette des Rocky roads, et je tente d’arrêter d’en mettre sur mes tartines de Nutella (difficile sevrage…). Un sachet de pépites de caramel s’ennuie lui aussi dans un coin de mon frigo depuis que je l’ai entammé pour des cupcakes, ça semble une occasion parfaite de le finir et d’apporter un petit plus à ce dessert.

J’ai décidé de partir sur une base de gâteau riche, dense et réconfortant, en adaptant les quantités de cette recette à mon moule. Merci mille fois, Katherine !!! J’ai ramené ce gâteau à une expédition photo avec mes ex-colocs où on a passé des heures complètement gelés au milieu des ruines d’un château Gallois. D’autant plus inutile pour moi que j’avais oublié de recharger la batterie de mon appareil… Autant dire que le goûter a été le bienvenu !!!!

A votre tour 😉

 

 

 

GÂTEAU AUX POMMES ET BEURRE DE CACAHUÈTES

 

 

Ingrédients :

  • 325g de farine (2 ¾ cups)
  • 1 cuiller à café de sel
  • 1 cuiller à café de cannelle
  • 1 cuiller à café de bicarbonate de soude (remplacez par de la levure chimique si vous n’en avez pas)
  • 250mL d’huile neutre (1 cup, colza, tournesol, etc)
  • 325g de sucre (1 ¾ cups)
  • 3 oeufs
  • 2 cuillers à soupe de beurre de cacahuètes
  • 1 cuiller à café d’extrait de vanille liquide (ou 1 sachet de sucre vanillé si vous n’en avez pas)
  • 4 pommes, pelées et coupées en lamelles
  • 75g de pépites de caramel (½ cup, prenez des pépites de chocolat blanc si vous ne trouvez pas celles de caramel, c’est très bon aussi !)

Préparation :

  1. Préchauffez votre four à 180°C. Beurrez et farinez un moule rectangulaire de 20x23cm environ (prenez ce que vous avez sous la main, un plat à gratin ou un moule à manqué de contenant équivalente iront très bien aussi).
  2. Rassemblez la farine, le sel, la cannelle et le bicarbonate de soude dans un petit saladier. Réservez.
  3. Dans un saladier à part, battez le sucre avec l’huile pendant plusieurs minutes, jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Vous pouvez vous simplifier la vie en utilisant un robot ménager muni d’une pale, mais c’est tricher 🙂
  4. Ajoutez les oeufs un par un en continuant de battre. Le mélange devrait avoir une consistence proche d’une mayonnaise maison.
  5. Incorporez le beurre de cacahuètes.
  6. Arrêtez le batteur si vous en utilisiez un, munissez-vous d’une cuiller en bois et préparez vos muscles : il est temps d’ajouter les ingrédients secs. Allez-y par petites quantités et mélangez bien jusqu’à ce que tout soit bien incorporé. Vous allez obtenir une pâte TRÈS épaisse.
  7. Rajoutez la vanille liquide et les pépites de caramel (ou de chocolat blanc). Ajoutez les lamelles de pomme, c’est-à-dire battez-vous avec la pâte et tentez tant bien que mal d’y faire disparaître les pommes.
  8. Tranférez le mélange dans le moule préparé, égalisez la surface à l’aide d’une spatule, et enfoncez les pommes qui dépassent un peu trop de la pâte. Enfournez pour 1h environ : le dessus du gâteau doit être brun-doré, et une lame de couteau insérée au centre doit en ressortir à peine humide. Laissez le gâteau refroidir avant de le découper et de servir avec une boule de glace vanille, ou une bonne cuiller de crème fraîche.Apple PB cake

Note : ne découpez pas à l’avance tout le gâteau. Il se conserve très bien 2 à 3 jours au réfrigérateur dans un récipient hermétique. Apple PB cake

Torta di Mele

Torta di meleFor this recipe, muffinmaniac features language #4! After the Spanish contribution of Carmen with her Flan de Huevo, today we’ll learn a bit of Italian with my friend Alessandro’s recipe: the Torta di Mele. Many thanks Alessandro, this is really sweet of you to have shared your most famous recipe… and now that I gave it a try, I understand why! I am very lucky to have such generous friends that email me their little baking secrets and help building this blog by bringing diversity to it… Amanda, Carmen, Alessandro, you rock.

This is a nice and light apple cake, fluffy and moist, simple and comforting. The perfect sweet bite to finish a dinner, light enough so you can enjoy it without feeling too full or guilty (anyway, if you ever feel guilty after having dessert, I need to have a word with you.).

I brought it to a friend’s dinner where we had loads of delicious homemade fried rice and chicken curry… but the guys still managed to clean the dish! Alessandro, I can tell you you’ve been praised this evening 😉

 

 

ALESSANDRO’S LIGHT APPLE CAKE

 

Ingredients:

  • 3 eggs
  • 8 tablespoons sugar
  • 8 tablespoons flour
  • 3 small juicy apples, cut into very thin slices
  • 1 pinch salt
  • 1 teaspoon baking soda
  • Thin slices of butter
  • Icing / confectioners’ sugar for decoration
  • Optional: 1 teaspoon of vanilla extract or 1 teaspoon of cinnamon, to taste

Directions:

  1. Preheat your oven to 350F / 180°C.
  2. Separate the eggs yolks and whites. In a large bowl, whisk the egg whites manually until foamy and firm. No need to have them stiff, so it should only take you a couple of minutes.
  3. Stir in the egg yolks, and gradually mix in the flour and sugar.
  4. Add the thinly sliced apples into the mixture, ensure they are well coated.
  5. Add the baking soda last, mix well.
  6. Pour into a buttered pan or dish and spread it out evenly. Cover with thin slices of butter, and bake for 30 to 40min. Mine was done after about 30-32min, but keep an eye on it so the top doesn’t get too brown (cover with a foil if necessary).
  7. Dust with icing sugar before serving. If you want to remove your cake from the baking pan, let it cool completely before turning it onto the serving plate, and sugar it up!Slice the apples

Note #1: as Alessandro noticed, the taste of egg is quite present in this dessert (which I absolutely don’t mind), but if you want to cover it up a bit, simply add a teaspoon of vanilla extract or cinnamon to the batter.

Note #2: I highly recommend to use salted butter to cover the cake with thin slices before baking, it gives this little salty touch that makes you crave an extra piece 😉

.

.

.

.

.

.

.

*** THE ITALIAN SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

TORTA DI MELE DI ALESSANDRO

 

Ingredienti:

  • 3 uova
  • 8 cucchiai di zucchero
  • 8 cucchiai di farina
  • 3 mele piccole abbastanza succose
  • un pizzico di sale
  • una bustina di lievito (o un cucchiaino di backing soda americana)
  • dei fiocchi di burro
  • zucchero a velo

Preparazione :

  1. Accendete il forno portandolo a 180 grad.
  2. Preparate le uova sbattendo il bianco a parte e poi unendolo al rosso.
  3. Aggiungete poco a poco la farina e lo zucchero, poi le mele a fette così sottili che si rompono mescolandole bene bene senza premura.
  4. Aggiungete la bustina di lievito per dolci (o il cucchiaino di backing soda americana) e mescolate ancora una volta.
  5. Posto l’impasto nella tortiera, precedentemente imburrata ed infarinata, cospargetelo di fiocchi di burro. Infornate (nel frattempo sarà raggiunta la temperatura richiesta).
  6. Dopo 30-40 minuti la torta sarà cotta e potrete rifinirla con una spolverata di zucchero a velo.

Potete fare delle varianti aggiungendo nel’impasto o sopra la torta scaglie di cioccolato, mandorle pestate, amaretti sbriciolati, uvetta ecc.Torta di mele

.

.

.

.

.

.

.

*** THE FRENCH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

Il est temps pour muffinmaniac de passer à une quatrième langue, après la contribution espagnole de Carmen : mon ami italien Alessandro m’a envoyé il y a quelques semaines la recette de son fameux gâteau aux pommes, ou Torta di Mele. Ici encore, j’ai beaucoup de chance d’avoir dans mon entourage des gens qui acceptent généreusement de partager leur recette favorite, parfois un classique familial, celle qui leur assure un franc succès à chaque diner, et je les remercie du fond du cœur ! Amanda, Carmen, et maintenant Alessandro : vous êtes géniaux.

Ce gâteau est tout simple et moëlleux, réconfortant tout en restant light. C’est la parfaite petite touche sucrée pour terminer un repas en douceur, suffisamment légère pour ne pas finir avec un poids sur l’estomac ou un vague sentiment de culpabilité (et dans tous les cas, si vous ressentez un quelconque sentiment de culpabilité en mangeant un dessert, il faut qu’on parle.)

Même après avoir mangé une quantité peu avouable de riz sauté et curry faits maison par un ami sri-lankais, le dessert a été intégralement englouti par les 5 convives, et Alessandro a récolté nombre de louanges… À votre tour !

 

 

GÂTEAU LÉGER AUX POMMES D’ALESSANDRO

 

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 8 cuillers à soupe de sucre
  • 8 cuillers à soupe de farine
  • 3 pommes moyennes, découpées en fines lamelles
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuiller à café de bicarbonate de soude (remplacez par de la levure chimique si vous n’en avez pas, ½ sachet)
  • Quelques lamelles de beurre
  • Sucre glace pour la décoration
  • Facultatif : 1 cuiller à café d’extrait de vanille ou bien de cannelle moulue

Préparation :

  1. Beurrez un plat à gratin, et préchauffez le four à 180°C.
  2. Séparez les blancs et les jaunes d’œufs. Dans un saladier, montez les blancs en neige à la main avec une pincée de sel. Cela devrait vous prendre 2 à 3 minutes, ce n’est pas grave s’ils ne sont pas complètement fermes et encore un peu mousseux.
  3. Incorporez délicatement les jaunes d’œufs, et progressivement le sucre et la farine.
  4. Ajoutez les lamelles de pommes, mélangez doucement jusqu’à ce qu’elles soient bien enrobées de pâte.
  5. Incorporez enfin le bicarbonate (ou la levure, mais prenez soin de l’émietter dans vos doigts au préalable pour éviter les grumeaux).
  6. Répartissez le mélange dans votre plat beurré, parsemez de lamelles de beurre, et enfournez pour 30 à 40 minutes. Le mien était cuit au bout de 30-32 minutes, mais si le votre nécessite quelques minutes supplémentaires, gardez un œil dessus et couvrez le moule d’une feuille de papier aluminium si la surface prend trop de couleur.
  7. Si vous comptez démouler le gâteau, laissez-le refroidir complètement avant de le transférer sur le plat de service. Saupoudrez-le de sucre glace, et c’est prêt !Before baking...

Note #1 : comme me l’a fait très justement remarquer Alessandro, le goût d’œuf est assez prononcé dans ce dessert. Il ressemble beaucoup à un clafoutis, et j’aime cette saveur, mais si elle vous gêne, n’hésitez pas à la masquer en rajoutant de l’extrait de vanille ou de la cannelle à la pâte.

Note #2 : je recommande vivement d’utiliser du beurre salé pour recouvrir le gratin, c’est à tomber 😉Torta di mele