Tarte aux Pommes

Apple pieDepuis le mariage de mes parents un jour d’hiver dans les 70’s, ma mère prépare une tarte pour le dessert tous les dimanches. Je me souviens de samedis soirs passés à la regarder préparer la pâte avant qu’elle aille se coucher, et à quel point j’aimais l’odeur du beurre frais qu’elle sable dans la farine. Grâce à notre jardin de taille conséquente, notre approvisionnement en fruits frais divers est assuré depuis plusieurs décennies, et la tarte dominicale varie majoritairement en fonction des saisons. Pommes, rhubarbe, groseilles, cerises et mirabelles quand les corbeaux daignent nous en laisser, ou bien citron ou fromage blanc quand les réserves de fruits diminuent en hiver… Les tartes de ma mère sont tellement savoureuses qu’elles ont fait sa réputation, et qu’il ne viendrait à personne l’idée de se plaindre d’en manger deux dimanches consécutifs. C’est plutôt une franche aubaine !

Voilà donc mon tour de vous confier une recette de ma famille, la fameuse tarte aux pommes de maman Hélène, qui la tient de mamie Odette, qui la tient de mémé Suzanne, et ainsi de suite depuis des temps immémoriaux. C’est un dessert rustique, pas forcément sexy ou raffiné, qui ne requiert aucune technique de ninja ou ingrédient sophistiqué, mais il a toujours été fait avec beaucoup d’amour… Ce qui lui donne une saveur sans pareille. J’ai tenté de faire honneur à cette part mon héritage tant bien que mal, mais le chemin sera long avant que ma tarte ne soit au niveau de celle de mamma… Cela dit, de l’avis général de mes colocataires, le résultat valait de détour. Donc hop, on retrousse ses manches ! 🙂

 

 

 

TARTE AUX POMMES D’HÉLÈNE

 

 

Ingrédients :

Pour la pâte brisée (quantités pour deux tartes… la moitié restante se congèle très bien):

  • 500g de farine
  • 1 jaune d’oeuf battu dans un verre d’eau
  • 250g de beurre MOU, coupé en dés
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de sucre

Pour la garniture :

  • 5 à 7 pommes (selon la taille de votre moule)
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 1/3 à ½ verre de sucre (environ 5 cuillers à soupe, ajustez selon l’acidité de vos pommes)
  • 250mL de crème fraiche (ma mama utilise de la crème épaisse)

 

Préparation :

  1. Dans un grand saladier, mélangez la farine avec le sel et le sucre. Du bout des doigts, sablez le beurre mou avec la farine.
  2. Une fois que le mélange a un aspect sablonneux, faites un puits au centre, et versez le jaune d’oeuf battu dans l’eau. Mélangez à la fourchette. Formez une boule à la main en pétrissant le moins possible, farinez légèrement, et laissez reposer 1h.
  3. Préchauffez le four à 210°C (410F). Séparez la boule de pâte en deux, congelez-en une moitié (vous penserez à moi à votre prochaine quiche Lorraine), et transférez la seconde moitié sur votre plan de travail fariné. Étalez la pâte au rouleau,  garnissez-en un moule à tarte huilé, et piquez le fond à l’aide d’une fourchette.
  4. Pelez les pommes, coupez-les en 4, épépinez-les, et disposez-les sur le fond de tarte. La méthode de mama Hélène étant d’arranger chaque quartier la face interne sur le fond de tarte, et d’en strier l’extérieur avec la lame d’un couteau.
  5. Enfournez pour 20min.
  6. Fouettez les 2 jaunes d’oeufs avec la crème et le sucre. Sortez la tarte du four, versez la crème aux oeufs sur les pommes, et ré-enfournez pour 20min supplémentaires. Laissez refroidir avant de démouler… et régalez-vous !

Note : les temps de cuisson sont parfaits pour un four qui chauffe de façon homogène (avec des résistances au-dessus et en-dessous). Dans un four peu puissant qui n’a qu’une résistance sur le dessus, il vaut mieux précuire le fond de tarte à blanc une dizaine de minutes (recouvrez la pâte de papier sulfurisé et versez-y suffisamment de riz, lentilles ou autre légumes secs pour recouvrir la surface).Apple pie

.

.

.

.

.

.

.

*** THE ENGLISH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

Since my parents’ wedding in the 70’s, my mom has been baking a pie for lunch every single Sunday. I remember watching her every Saturday evening preparing the dough quickly before going to bed, and how much I loved the smell of the butter she was mixing into the flour. We had lots of fruits in the garden, so she would bake her pies with seasonal fresh fruits, and freeze the excess for the winter pies. Lemon curd and cottage cheese pies were also quite popular in winter… But the star of mama’s pies, the one that all my friends know her for, is the simple, basic, and luscious apple pie. Nothing complicated or sophisticated, no heavy custard or streusel, just tasty fruits, a dash of cream, and lots of love.

Yes, today it’s finally my time to give you one of my family recipes, Hélène’s apple pie, who learnt it from grandma Odette, who learnt it from granny Suzanne, and so on! I tried my best to honour it, but it will be hard to top my mom’s specialty… Even though my roommates were really pleased with the result! I’ll keep on trying until I nail it 🙂

 

 

 

HELENE’S APPLE PIE

 

 

Ingredients:

Pie crust (quantity for 2 pies):

  • 4 cups all-purpose flour (1lb – 500g)
  • 2 sticks unsalted butter, softened (250g)
  • 1 egg yolk, beaten in 1 small glass of water
  • 1 pinch salt
  • 1 pinch sugar

Filling:

  • 5 to 7 apples (depending on the size of your pan)
  • 2 egg yolks
  • 5 tablespoons sugar (1/3 to ½ of a small glass, depending on how tangy your apples are)
  • 1 cup heavy cream (250mL, my mom uses “crème fraîche”, a thick cream)

 

Directions:

  1. In a large bowl, sift together flour, sugar and salt. Add the butter in little pieces, and blend it into the flour using your fingertips.
  2. When the mixture has a sandy aspect, make a well in the center and pour the glass of water with beaten yolk. Mix with a fork until just combined. Form a ball using your hands, squeezing it as little as possible. Dust with flour, and let it rest for 1h.
  3. Preheat the oven to 410F (210°C). Split the dough in half, freeze one half (you’ll use it sooner than you think!), and transfer the second half onto a lightly floured surface. Roll out the dough, lay it into a greased tart pan, and trim the excess with a knife. Poke the bottom of the pie crust with fork tines, and leave aside.Apple pie
  4. Peel and core the apples, cut them in 4, and place them inner face down onto the pie crust. With a sharp knife, slightly cut the outer surface of the apple quarters in a simple pattern, and bake for 20min.
  5. In a bowl, beat the egg yolks with the cream and sugar. Take the pie out of the oven, pour the egg cream over the apples, and bake for 20 more minutes. Let cool completely before removing from the pan and serving.Apple pie

Note : the cooking time works well for my mother’s oven, which has two heating elements (top AND bottom). If your oven only has a broiler in the upper part, the pie crust might not be cooked through, so you might want to pre-bake it before adding the apples. Place a piece of parchment paper over the raw pie crust, cover with baking weights (or rice or dry beans, lentils, etc), and bake for 5-10min.

Tarte Framboise Yaourt

Tarte framboise yaourtJ’ai découvert cette recette de tarte au yaourt il y a quelques années, un jour ou je voulais un dessert moins riche que la traditionnelle tarte au fromage blanc (typique dans ma région), mais plus gourmand qu’une simple tarte aux fruits. Et je dois avouer que c’était une sacrée trouvaille, car le résultat est franchement délicieux, et je la reproduis régulièrement depuis ! Une sorte de clafoutis sur tarte, léger et parfumé, que l’on peut décliner à l’envi selon la saison et les fruits disponibles sur le marché. Cette version aux framboises est idéale en été, mais si vous avez vraiment envie de la tenter en plein hiver, des framboises surgelées feront parfaitement l’affaire.

La seule et unique raison qui m’a fait attendre des mois pour poster la recette de cette tarte est que je n’en avais pris aucune photo décente, mais le mal est réparé !

Vous pouvez évidemment utiliser la recette de votre choix pour la pâte, mais j’ai un gros faible pour cette version (ou celle de Christophe Felder). La consistance est parfaite !

 

 

 

TARTE FRAMBOISE YAOURT

 

 

Ingrédients :

Pour la pâte sablée :

  • 280g de farine
  • 70g de sucre glace
  • 115g de beurre MOU
  • 1 gros oeuf battu

Pour la garniture :

  • 3 gros oeufs
  • 120g de sucre
  • 2 tasses de yaourt à 0% (480mL)
  • 2 cuillers à soupe d’extrait de vanille liquide
  • 100g de farine
  • 200g de fruits : j’ai pris des framboises, mais des fraises ou autres fruits rouges iront parfaitement
  • 50g d’amandes concassées ou en poudre pour décorer

Préparation :

  1. Dans un grand saladier, mélangez la farine avec le sucre glace. Du bout des doigts, sablez le beurre mou avec la farine.
  2. Une fois que le mélange a un aspect sablonneux, faites un puits au centre, et versez l’œuf battu. Mélangez à la fourchette.
  3. Formez une boule à la main sans trop travailler la pâte, et étalez-la au rouleau sur un plan de travail fariné. Garnissez-en un moule à tarte beurré, en l’enroulant délicatement autour de votre rouleau (elle est assez cassante) et en la déroulant au-dessus du moule. Réfrigérez au moins 30min, et pendant ce temps, préchauffez le four à 175°C (350F).
  4. A la sortie du frigo, piquez le fond de pâte à l’aide d’une fourchette, et enfournez pour environ 20min, jusqu’à ce qu’elle soit dorée. Laissez refroidir.
  5. Quand la pâte a refroidi, commencez à préparer la garniture, et préchauffez le four à 200°C (400F). Battez les œufs et le sucre (au batteur si vous voulez) pendant 2 ou 3 minutes, jusqu’à ce que le mélange pâlisse.
  6. Avec une spatule, incorporez le yaourt et la vanille. Tamisez ensuite doucement la farine, mélangez bien.
  7. Versez sur le fond de tarte froid, disposez les fruits, et saupoudrez d’éclats d’amandes.
  8. Enfournez pour environ 40min (comptez 10min supplémentaires si vos fruits sont surgelés).Tarte framboise yaourt

Note : j’avais un pot d’1kg de yaourt 0% à la vanille dans mon frigo, j’avais donc choisi cette recette au départ précisément pour l’utiliser. Il a suffi de retirer la moitié de la vanille liquide, et le résultat était délicieux. Depuis, j’ai refait la recette avec de l’extrait d’amande (pour changer) et du yaourt nature, mais cette fois-ci il n’était pas allégé, et c’était tout aussi réussi. Puis avec des mûres au lieu des framboises. Inratable, je vous dis!! Une prochaine fois, j’essayerais bien avec des nectarines et de l’eau de fleur d’oranger… A suivre !

.

.

.

.

.

.

.

*** THE ENGLISH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

I found this recipe a couple of years ago, and I can’t believe I am only posting it now. Blame the lack of decent pictures!

One day where I wanted to bake a pie for a dinner, I decided that I was tired of the overly rich cottage cheese pies (traditional in my region), but also started to find the plain fruit tarts a bit boring. Looking for something different, I tried this recipe and really, really, really, REALLY loved the result. Actually, I think I might have had half of the pie just for myself. This is the best of both worlds: creaminess and fruitiness all together, for a light and flavourful result.

Another nice aspect is that you can adjust the recipe with the nice fruits you’ll find on the market, and make a new version for each season. And if you’re really craving raspberries in the middle of winter, no worries, just use frozen ones! This type of recipe is really easy-going.

For the pie crust, you can use whichever recipe you prefer, but I wanted to give this version (quite similar to Christophe Felder’s one). Perfect texture to my taste!

 

 

 

YOGURT AND RASPBERRY PIE

 

 

Ingredients:

Pie crust:

  • 2 cups all-purpose flour (280g)
  • ½ cup confectioner’s sugar (70g)
  • 1 stick of butter, softened (115g)
  • 1 large egg, beaten

Filling:

  • 3 large eggs
  • ¾ cup sugar (120g)
  • 2 cups of non-fat yogurt (low-fat works as well)
  • 2 tablespoons of vanilla extract
  • ¾ cup all-purpose flour (100g)
  • 1 ½ cups fruits: I chose raspberries, but you can swap for strawberries, currants, etc (200g)
  • 1/3 cup of chopped almonds (50g, if you don’t have time to chop almond, simply use almond meal / ground almonds)

Directions:

  1. In a large bowl, sift together flour and confectioner’s sugar. Add the butter in little pieces, and blend it into the flour using your fingertips. When the mixture has a sandy aspect, add the beaten egg, and mix with a fork until well combined. You can also use a blender and mix everything by little pulses.
  2. Squeeze together with your hands until it forms a ball, and then press into a greased tart pan. Refrigerate for 30 minutes. Center a rack in the oven and preheat the oven to 350F.
  3. Poke the bottom of the pie crust with fork tines, and bake 20min or so, until golden. (You shouldn’t need to put weights, since you cooled the crust.) Let the crust aside to cool, and preheat the oven to 400F.
  4. In the bowl of a mixer, beat eggs and sugar together until pale (or whisk it by hand in a large bowl).
  5. With a rubber spatula, add yogurt and vanilla. Gently fold in the sifted flour.
  6. Pour onto the cooled pie crust, arrange the fruits, and sprinkle with chopped almonds. Bake for 40min or so (add 10 extra minutes if you are using frozen fruits).Raspberry pie

Note: I first chose this recipe because I had a big jar of vanilla low-fat yogurt in my fridge, close to expiration date. I just had to half the quantity of vanilla extract, and the result was awesome. I made it again, this time with plain creamy yogurt, full-calorie version: it was still delicious. And again with almond extract instead of vanilla. Then with blackberries instead of raspberries. You can pretty much adjust this recipe with whatever’s left in your pantry! Next time I’ll try with nectarines and orange blossom extract. Bring it on!Raspberry pie

Key Lime Pie

Why on earth am I suddenly craving Key Lime pie?!?!

I’m sure it’s all Dexter’s fault; I’m watching the 3rd season, when he has to find the perfect Key Lime pie for one of his friends. Which basically means that you have to witness several Key Lime pie tastings per episode. Needless to say, I started drooling over my laptop and daydreaming about this dessert… I had to make it happen!!

I already knew this was a traditional US southern dessert, that I ate tons of it while I was there, and that this is my beloved Jen’s favorite. This is a good start, but after reading several articles (you’ve got to learn about your subject, if you want to do something decent!), it appears that a Key Lime is a specific kind of lime grown in Florida, and that the traditional recipe uses sweetened condensed milk (half a century ago, there wasn’t a fridge in every house, so it was difficult to keep dairy products and canned milk was ideal). The recipe is fairly easy and straightforward: just a few ingredients, and no need to carefully thicken milk on the stove for half an hour! If you don’t live in Florida, just forget about the real Key Limes… Let’s cheat a bit and use regular limes 🙂

 

 

 

KEY LIME PIE

 

 

Ingredients:

For the pie crust:

  • 5 tablespoons (70g) unsalted butter, melted
  • 2 to 3 tablespoons sugar
  • 1 ½ cup graham cracker crumbs (digestive biscuits for UK), about 14 pieces

For the filling:

  • 1 can (14oz – 400g) sweetened condensed milk
  • 2 egg yolks
  • 2 tablespoons grated lime zest
  • ½ cup lime juice (4 to 5 limes)

Topping (optional, but shouldn’t be optional at all, in my humble opinion):

  • 1 cup heavy whipping cream
  • 1 tablespoon confectioner’s sugar (I used 2 tablespoons for 1 ½ cup cream)

 

Method:

  1. Preheat the oven to 350F/180°C. If not already done, turn your crackers/biscuits into crumbs, using the function pulse of your mixer.
  2. In a medium bowl, stir together the graham cracker crumbs, sugar and melted butter. You should get a texture of moist sand. Press into a 9-in pie plate, and pat down the bottom and sides.
  3. Bake for 10min (quite honestly, it relies on your oven, and the baking time can range from 7 to 12min, just make sure this doesn’t get too dark in color). Let cool.
  4. Whisk together the egg yolks and the condensed milk. Beat in the lime zest and juice, making sure the mixture is smooth. Set aside until the pie crust is cool, it will thicken a bit.
  5. When the crust is at room temperature, pour the filling over the crust and bake for about 15min (until set). Let cool completely, and refrigerate overnight (ideally… But if you do it the same day, make sure it spends at least 2h in the fridge).
  6. When you are almost ready to eat your dessert, put the cream, bowl and whisk at least 30min in the fridge. This is optional, but everything needs to be very cold to get a nice whipped cream (Chantilly in French). After 30min in the fridge, just before serving, whip the cream on high speed (like you would do with egg whites), adding the sugar halfway through. Be careful if you are using a stand mixer: watch it or it may turn into butter! Stop when it is nice and firm, and serve with the pie.

.

.

.

.

.

.

.

*** THE FRENCH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

Vous avez sans doute remarqué que je suis en pleine période de nostalgie intense de mes années outre-Atlantique. Des scones, des cookies, des muffins à n’en plus finir… Oui, je l’avoue, je le revendique, j’aime les desserts américains, et vous n’avez pas fini d’en voir défiler sur ce blog !!!

Allez savoir pourquoi, voilà deux bonnes semaines que je rêve d’une Key Lime pie. Probablement la faute à la saison de Dexter que je suis entrain de regarder, où il a pour mission de trouver la meilleure Key Lime pie et où on assiste donc à plusieurs séances de dégustation par épisode.

C’est la tarte au citron la plus populaire d’Amérique, originaire de Floride (le Key lime est l’espèce de citron vert cultivée dans cet Etat). Une recette bien traditionnelle, typique du Sud. Avant que le frigidaire ne se généralise dans les foyers, les produits laitiers étaient difficiles à conserver dans ces Etats où le climat est quasi tropical pendant les mois d’été, ce qui explique pourquoi cette tarte est à base de lait concentré sucré. Assez différente de la version française de la tarte au citron, donc… mais franchement, elle est délicieuse, et bien plus facile à réaliser. Et n’écoutez pas les rabat-joie qui voudraient la recouvrir de meringue : celle-ci se sert nature, ou recouverte de Chantilly !

Petite dédicace au passage à ma Jen adorée, dont c’est le dessert préféré 😉

 

 

 

TARTE AU CITRON VERT (KEY LIME)

 

 

Ingrédients :

Pour le fond de pâte :

  • 70g de beurre fondu
  • 2 à 3 cuillers à soupe de sucre
  • ~15 biscuits secs réduits en miettes très fines au robot (type spéculoos ou palets Bretons, il vous en faut 1 ½ tasses)

Pour la garniture:

  • 1 boite de lait concentré sucré (~400g)
  • 2 jaunes d’oeuf
  • 2 cuillers à soupe de zeste de citron vert
  • ½ tasse de jus de citron vert (4 à 5 citrons)

Pour décorer (facultatif, mais ne devrait pas être facultatif du tout, à mon humble avis !):

  • 200 à 250mL de crème liquide ENTIERE (30%MG, sinon la chantilly ne monte pas!)
  • 1 à 2 cuillers à soupe de sucre glace (j’ai utilisé 2 cuillers pour 350ML de crème)

Préparation :

  1. Préchauffez le four à 180°C. Si ce n’est déjà fait, réduisez vos biscuits en miettes fines (avec la fonction pulse de votre mixer, ou bien un bon vieux rouleau à pâtisserie), puis zestez et pressez les citrons verts.
  2. Mélangez dans un saladier les miettes de biscuits, le sucre et le beurre fondu. Les miettes devraient prendre un aspect de sable humide. Déposez-les dans un moule à tarte de 20cm de diamètre, et répartissez bien en pressant pour former le fond de tarte et les rebords.
  3. Enfournez pour 10min environ (très honnêtement, cela va dépendre de la puissance de votre four : le temps de cuisson peut aller de 7 à 12min, mais ne laissez pas le fond de tarte trop brunir). Laissez refroidir complètement.
  4. Pendant que le fond de tarte est au four, profitez-en pour préparer la garniture, tout en y jetant un oeil de temps à autres. Battez les jaunes d’oeufs avec le lait concentré sucré. Ajoutez le zeste et le jus de citron vert, battez bien pour éviter les grumeaux éventuels. Laissez reposer en attendant que le fond de tarte ait complètement refroidi, le mélange devrait épaissir un peu.
  5. Quand le fond de tarte a refroidi, remplissez-le du mélange au citron, en égalisant la surface avec une spatule. Enfournez pour 10 à 15min, jusqu’à ce que la garniture soit figée (mais pas colorée). Laissez refroidir complètement, et réfigérez pour plusieurs heures (l’idéal étant de laisser la tarte une nuit au frigo, si vous pouvez la préparer la veille).
  6. 1h avant de déguster, préparez la Chantilly. Commencez par mettre la crème, le saladier et le(s) fouet(s) au frigo pour 30min minimum : c’est optionel, mais la crème montera bien plus facilement si tous les éléments sont bien froids. Au bout des 30min, montez la crème au batteur électrique (ou à la main, mais c’est moins facile que les blancs en neige, je dois avouer…) en ajoutant le sucre à mi-parcours. Attention si vous utilisez un robot ménager type Kitchen Aid ou autres : ne désertez pas la cuisine en pensant que vous pouvez laisser la crème monter seule, ou vous risquez de vous retrouver avec une motte de beurre !! (Testé, approuvé. A ne pas faire.) Arrêtez de battre quand la crème est montée, ferme et aérienne, et servez-la avec votre tarte. Et dans votre chocolat chaud. Et finissez le bol à la cuiller. La Chantilly ne se gache pas !! 🙂

Tarte aux Pignons

This is a recipe I particularly like, even if I’ve only done it twice.

First time was when I was still living in the US, my boss invited me to come over for a nice Christmas potluck. I wasn’t sure what to bring: it was going to be some kind of dessert (of course), but I wanted something typically French… Then I saw this recipe on the blog Cakes In The City, and decided it would be perfect for the occasion. Almond custard, homemade crumbly crust… A little taste of the South of France.

The recipe was pretty simple (just remember you have to prepare the custard the day before baking the pie), and the result is truly de-li-cious.

I did this recipe again earlier this week, and the guests finished the plate!

The only thing I am still unhappy with is my pictures for this recipe: I never manage to make a pretty pie! Very good, but not very photogenic… So please don’t focus on the pictures if they don’t look appealing to you, trust me on the result!

This is a silky-creamy-smooth pie with tons of flavors, and will bring a little sun in your kitchen for tea time.

 

 

PINE NUTS CUSTARD PIE

 

Ingredients:

For the almond cream:

  • 1 cup milk
  • ¼ cup sugar
  • 2 tablespoons corn starch (a little less than ¼ cup)
  • 2 eggs, lightly beaten
  • ¾ cup almond meal + 3 tablespoons sugar
  • Optional: 2 drops of bitter almond extract

For the pie crust:

  • 2/3 stick = 1/3 cup of butter, softened (NOT melted!)
  • 1/3 cup confectioner’s sugar
  • ½ egg, beaten
  • ¼ cup almond meal
  • 1 cup all-purpose flour
  • 1 pinch salt

 Topping:

  • ¾ cup pine nuts

 

Method:

The day before: prepare the almond cream.

  1. Whisk together the eggs with ¼ cup sugar until light in color.
  2. Add sifted corn starch, and the milk little by little.
  3. Transfer into a saucepan and cook over low heat, stirring constantly, until the cream thickens (about 10-15min).
  4. In a large bowl, sift together the almond meal and the remaining sugar.
  5. Pour the thickened hot cream over the almond meal and mix well; you should get a smooth custard. Add the almond extract if you like it, cover with plastic wrap and refrigerate overnight.

The D-day: assemble the pie.

  1. Preheat the oven to 350 F, and prepare the pie crust.
  2. You can use a stand mixer fitted with paddle attachment, or do it the ninja way: start with a fork in a large bowl and finish with bare hands! Woman VS pie crust. This is typically what makes cooking fun to me 🙂 Mix softened butter with the egg, add sifted almond and confectioner’s sugar, and finally salt and sifted flour. Squeeze together until it forms a ball, and refrigerate for 30min.
  3. Press the pie crust into a grease tart pan, and poke the bottom with a fork.
  4. Pour the almond cream onto the pie crust, sprinkle with the pine nuts, and bake for 40 to 45min.

The custard should be set and the pines nuts golden.

Let cool completely before cutting and serving, it will allow the flavors to fully develop… The smell will be amazing!

.

.

.

.

.

.

.

*** THE FRENCH SIDE… ***

.

.

.

.

.

.

.

Voilà une recette de tarte que j’aime tout particulièrement, même si je ne l’ai faite que deux fois.

La première fois date de ma période aux USA, ma boss m’avait invitée pour un repas un peu avant Noël, et j’avais du mal à me décider sur quoi ramener. Un dessert bien évidemment, mais je voulais quelque chose de typiquement français. Après m’être baladée sur le blog Cakes In The City, je suis tombée sur cette recette qui m’a semblée parfaite pour l’occasion.

Frangipane, pignons dorés, pâte sablée maison… Un petit parfum de Provence.

La recette était toute simple (il faut juste se souvenir de préparer la crème la veille), et le résultat franchement délicieux!

J’ai refait cette tarte cette semaine, et là encore, on s’est régalés.

La seule chose qui me chiffonne encore et toujours à propos de cette tarte… c’est que je suis tout à fait incapable d’en faire une qui soit jolie et présentable ! Délicieuse, mais pas photogénique pour deux sous.

Il faudrait que j’ai la patience et la minutie d’arranger ces pignons correctement sur la frangipane un jour.

En tous cas, ne vous formalisez pas si la photo n’est pas très artistique, je vous assure que le résultat en bouche en vaut la chandelle ! Une tarte croustillante avec une frangipane crémeuse et une tonne de saveurs, ça vous ensoleille votre cuisine pour la journée.

 

 

TARTE AUX PIGNONS

 

Ingrédients :

Pour la crème frangipane :

  • 25 cl de lait
  • 40 g de sucre
  • 20 g de Maïzena
  • 2 oeufs légèrement battus
  • 100 g de poudre d’amande + 40 g de sucre
  • Facultatif: 2 gouttes d’amande amère

Pour la pâte sucrée (recette de Christophe Felder) :

  • 75 g de beurre mou
  • 50 g de sucre glace (vous pouvez en mettre un peu moins, le résultat était assez sucré)
  • ½ oeuf battu
  • 25 g de poudre d’amande
  • 125 g de farine
  • 1 pincée de sel

 Pour décorer :

125g de pignons

 

Préparation :

La veille : préparez la crème frangipane.

  1. Fouettez le sucre (40 g) et les oeufs jusqu’à blanchiment.
  2. Ajoutez la Maïzena tamisée et progressivement le lait.
  3. Versez dans une casserole et faites cuire à feu doux sans jamais cesser de remuer jusqu’à ce que la crème épaississe, pendant environ 10-15min.
  4. Tamisez dans un saladier la poudre d’amande et de sucre restant (40 g), et versez-y la crème. Mélangez bien, vous devriez obtenir un résultat bien lisse. Ajoutez l’extrait d’amande amère si vous le souhaitez.
  5. Laissez refroidir, recouvrez d’un film alimentaire, et réfrigérez jusqu’au lendemain.

Le jour même :

  1. Préchauffez le four à 180°C, et préparez la pâte à tarte sablée.
  2.  Vous pouvez vous aider d’un robot pour cela, mais je préfère généralement y aller à la fourchette et aux doigts… Préparer une pâte à l’ancienne et la malaxer à pleines mains fait partie de ces petites choses qui rendent la pâtisserie agréable ! 🙂 Mélangez le beurre mou et l’oeuf. Ajoutez la poudre d’amande et le sucre glace tamisés, puis enfin la farine tamisée et le sel. Formez une bouler avec cette pâte, et placez-la au réfrigérateur pour ½ h.
  3. Étalez la pâte sur une plan de travail fariné sur 3 ou 4 mm d’épaisseur, et garnissez-en un moule à tarte huilé. Attention, elle est très friable… Enroulez-la autour de votre rouleau à pâtisserie pour la dérouler au-dessus du moule et ne pas trop la casser. Si elle s’est fendillée, pas de panique, comblez les trous avec les chutes de pâte, et égalisez en modelant avec vos doigts. (Saupoudrez d’une pincée de farine si elle vous colle aux doigts.)
  4. Piquez le fond de tarte avec une fourchette, versez la crème frangipane, et recouvrez de pignons.
  5. Enfournez pour 40min environ selon la puissance de votre four, la crème doit être figée et le pignons bien dorés.

Laissez refroidir un peu avant de la démouler (si vous avez un moule à fond amovible, sinon mieux vaut la découper directement dans le plat, elle est trop fragile), et complètement avant de la servir, cela permettra à toutes les saveurs de se développer pleinement. Ready? EAT!! 🙂